Archives du tag ‘représentation

Carte du monde   4 comments

Poursuite de mon périple à Paris pour y partager au fil des rencontres l’accent d’Amérique.

cropped-world-hands_00278818.jpeg

Nous avons notre propre représentation du monde qui nous entoure, et nous connaissons l’utilité d’une carte pour mieux nous situer. La carte de notre monde est une représentation de l’esprit, mais elle est en même temps si réelle à nos yeux, qu’il nous arrive de croire l’espace d’un instant que le monde est comme cela. Des lignes, des noms et des images.

Souvent, avant de partir en voyage, nous nous faisons un itinéraire, on élabore une carte pour nous projeter dans ce qui va venir, à partir de notre perception individuelle.

Toutefois, nous ne savons ce que nous aurons réellement fait, le temps que cela aura pris et le vrai itinéraire qu’à notre retour.

Un peu comme le parcours de la vie.

Alors quoi faire avec la carte de notre représentation du monde? Rien.

Pourquoi faire un effort pour s’en départir, elle deviendra un jour un cliché dans un tiroir illustrant un passage de vie, avec l’évidence que la carte, ainsi que celui qui la regarde, n’a pas plus de permanence l’un que l’autre. Qui peut dire ce qui a vraiment existé?

Une pièce musicale de Nuit Debout Orchestre Debout (Symphonie du Nouveau Monde)

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 6 septembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

La dimension de l’univers   Leave a comment

ImAGE univrs

Il y en a qui peuvent identifier la majorité des constellations au-dessus de notre tête.

D’autres ont travaillé sur des projets pour identifier la composition des planètes.

Certains font de la photo et reproduisent le ciel étoilé sur une toile avec une touche surréaliste.

D’autres y voient l’espace où le divin consacre l’éternité à recréer la vie sur terre.

Mais, ce qui est important, ce n’est pas d’avoir identifié une grosseur de l’univers, voir des multivers.

Il aura toujours exactement la forme et la dimension de ce que nos yeux ou nos sens perçoivent.

Que serais-tu prêt à cultiver en toi pour que tu puisses percevoir une nouvelle dimension?

Une pièce musicale de Vangelis – Message

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

Créer ce dont nous avons besoin   Leave a comment

Il est si facile d’oublier que la vie est un présent merveilleux, elle est belle. Plus nous nous rapprochons de cette acceptation inconditionnelle d’être, avec émerveillement et bonté, plus l’aboutissement de nos expériences nous permet de nous réaliser pleinement.

Ce qui nous guide, ces signes parsemés sur notre chemin de vie n’ont aucune existence véritable. Et pourtant, il n’y a pas d’autre façon que de s’ancrer précisément sur ces signes pour découvrir l’inexistence de ceux-ci. Le paradoxe peut paraître déroutant.

Tout le rapport que nous établissons avec notre environnement et ultimement la vie, lors des événements particuliers ou lors des situations courantes de notre existence, est basé sur ce que nous créons pour avancer sur notre chemin de vie.

Pendant que nous marchons dans la nature, nous pouvons dépasser le sentier et franchir la vacuité de l’espace d’un instant.

Nous pouvons passer beaucoup de temps à tenter de rattraper sur le chemin de notre propre vie le pas que nous initions.  Et le jour où nous prenons conscience qu’elle est la destination, se posent l’espace et le temps au fond de notre propre nature. Alors, toute forme de signalisation devient inutile.

Une chanson d’Arcade Fire – Signs of Life

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 5 juin 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Au delà des représentations délimitées   Leave a comment

ImAGE univrs

L’énergie de la créativité réside dans cette capacité de se détacher des formes qu’impose notre conception de la réalité. Lorsque la conscience est attachée aux formes imposées par l’espace et le temps, elle est réduite qu’à ces dimensions.

En sortir, c’est ouvrir d’autres perspectives, d’autres dimensions et d’autres conceptions. Cet ailleurs qui nous est inconnu nous sort de notre zone de confort et nous permet de regarder la réalité sans rien attacher à soi. Il est alors possible de sortir du domaine de nos expériences, de nos pensées, de nos sentiments, auxquelles le mécanisme de notre psychisme accole des formes déterminées.

L’énergie de la créativité s’alimente alors des capteurs sans filtres qui accueillent, et interprètent les manifestations de la vie.

Les artistes novateurs sont à l’image de ces hommes ou femmes, sages, passeurs et pionniers de ce monde qui ont fait la différence.

Ils ont exprimé cette capacité de rester instantanément dans cette captation impersonnelle. Leurs états d’attention créative sont ces moments ou cessent l’identification à des représentations limitées, permettant l’expérimentation du jeu de la vie, avec émerveillement et conscience.

Une chanson de Roger Hodgson – Fool’s Overture

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/257760.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Elif Shafak dans Soufi mon amour   1 comment

g_Chaillot13sfDerviches01a

Ne tente pas de résister aux changements qui s’imposent à toi. Au contraire, laisse la vie continuer en toi. Et ne t’inquiète pas que ta vie soit sens dessus dessous. Comment sais tu que le sens auquel tu es habitué est meilleur que celui à venir ?

*

La quête de l’Amour nous change. Tous ceux qui sont partis à la recherche de l’Amour ont mûri en chemin. Dès l’instant ou vous commencez à chercher l’Amour, vous commencez à changer intérieurement et extérieurement.

*

Le passé est une interprétation.

L’avenir est une illusion.

Le monde ne passe pas à travers le temps comme s’il était une ligne droite allant du passé à l’avenir.

Non, le temps progresse à travers nous, en nous, en spirales sans fin.

L’éternité ne signifie pas le temps infini mais simplement l’absence de temps.

Si tu veux faire l’expérience de l’illumination éternelle, ignore le passé et l’avenir, concentre ton esprit et reste dans le moment présent.

*

Ne te demande pas ou la route va te conduire. Concentre-toi sur le premier pas. C’est le plus difficile à faire.

*

Est, Ouest, Sud, ou Nord, il n’y a pas de différence. Peu importe votre destination assurez-vous seulement de faire de chaque voyage un voyage intérieur. Si vous voyagez intérieurement, vous parcourez le monde entier et au-delà

Elif Shafak – Soufi mon amour

 

Une pièce musicale – Danza Sufi

Publié 15 mars 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

L’espace prend la forme de mon regard   Leave a comment

Vent frais sur la figure. Bruits de pas dans les feuilles. Douce lumière qui tombe des grands nuages blancs. Tapis de pervenches et d’anémones étalées sous les grands troncs de la forêt. Pures merveilles…

Capturer cet instant harmonieux. S’insérer dans le courant du temps. Percevoir le battement de l’existence qui passe. La vie est une succession d’instants.

*

Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s’y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l’étonnement.

*

La question n’est pas de savoir si Dieu existe ou non. Mais plutôt: qui est-Il, et à quoi joue-t-Il?

*

La nature est éclatante d’intelligence. Chaque fois que nous inventons une technique nouvelle, nous découvrons qu’elle la maîtrise depuis longtemps et bien mieux que nous.

*

Les gens meurent, mais la vie a une façon de continuer comme si de rien n’était. Il faut voir la mort non pas comme un arrêt, mais comme un relais, à l’image du coureur grec qui transmettait la flamme olympique avant de s’écrouler. Notre vie est courte mais notre espèce est de longue durée. Nous portons la responsabilité des maillons dans une chaîne.

*

Distinguer le  » raisonnable  » et le  » rationnel « . Le premier inclut l’intuition et l’affectif. Le second n’implique qu’un déroulement correct du processus logique.

Hubert Reeves dans L’espace prend la forme de mon regard

 

Une pièce musicale Zbigniew Preisner – Hymn of Love

Publié 13 mars 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

À la portée de main   Leave a comment

 

P1070793

Il leva la main, il cherchait à toucher la vérité, et maintenant il cherchait vers le ciel.

Il avait déjà sondé des centaines de livres qu’il avait pris entre les mains, puis il avait exploré avec une manette le contenu de la télévision en parcourant d’innombrables chaînes et tellement d’émissions.

Il avait pris le bâton du marcheur et il avait parcouru les limites de ses frontières afin d’aller à la rencontre de la vérité, sans la croiser, il avait même déposé ses doigts sur le clavier et navigué au cœur de la réalité virtuelle sur Internet, puis il s’était mis à écrire et à écrire, exprimant ses attentes et ses questions, mais il était toujours sans réponses.

Maintenant, sa main balayait le ciel, mais en vain. Il canalisait toute son attention sur ce qui sortait de l’ordinaire, sur ce qui serait nouveau, et cela faisait déjà longtemps qu’il touchait sa quête sans la percevoir.

La vie, les livres, les films, la terre que nous foulons, l’interconnexion par Internet, les mots et même le vent contiennent une réalité impénétrable à celui qui dépose le voile de sa propre conception du monde sur tout ce qui l’entoure.

Une chanson de Jean-Jacques Goldman – Veiller tard

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/906880.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

 

 

 

Publié 13 janvier 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :