Archives du tag ‘Sens

Notre humanité   Leave a comment

Mains monde2

Qu’est-ce qui a du sens? Qu’est-ce qui est de la plus grande importance dans la vie?

Est-ce réellement ce que nous aurons accompli?

Avoir réussi des réalisations par son métier ou par l’expression de son art est certainement gratifiant. Avoir mis au monde quelque chose par soi, nos enfants. Avoir planté de la vie sur un bout de terre, avoir accompagné sans trop s’immiscer ou encore avoir composé des chansons, avoir écrit quelques lignes. Tout cela a rempli notre vie d’instants de bonheur.

Toutefois, par delà toutes ces réalisations qui importent, je ne le nie pas, l’accomplissement par le don, le partage de notre essence m’apparaît au cœur de notre humanité et de notre raison d’être. Je me sens encore si loin de cet idéal.

Par exemple, lorsque nous référons au mot « pardon », qui de sa source Latine per-donare exprime la « perfection du don », il y a matière à trouver un sens. Dans cette voie de la perfection du don, il y a une indication de se libérer de ses chaînes et de se pardonner à soi-même d’avoir blessé autrui, de s’être laissé blesser, et de reprendre un regard neuf et serein sur la beauté infinie qui nous entoure au lieu de nous cantonner dans nos ruminations.

Ce n’est pas que la vie n’a pas de sens, ce qui nous ensorcelle c’est cette idée qu’elle doit n’avoir qu’un sens, qu’une perspective et qu’une vision.

Qu’est-ce qui compte ? Peut-être d’être inter relié à la vie, en osmose, en phase et de participer, de se donner pour entretenir plus que soi, notre humanité.

 

Une chanson de HK – J’ai marché jusqu’à vous

Les paroles sur https://asile.ch/2017/02/07/hk-kaddour-hadadi-jai-marche-jusqua/

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 12 juin 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Les sens de la vie   Leave a comment

Nous vivons parfois de beaux paradoxes en tant qu’humains. Notre esprit tente de diriger toute notre vie vers un sens et nous amène parfois à des lieux qui n’ont pas de sens.

La personne qui ne trouve pas de sens ou de raison à sa vie va être malheureuse, son esprit va chercher continuellement le sens à la vie.

Pour celle qui a une raison de vivre, cela va souvent se traduire par une réponse ciblant le travail. Habité par ce sens, cela lui permet d’endurer beaucoup de privations et d’épreuves, notamment de ne pas vivre selon ses désirs profonds.

La personne contracte des obligations, elle adopte un rythme de vie qui fait en sorte qu’elle ne préoccupe plus réellement d’être humain. Dans le monde du faire, ce qui a du sens c’est d’agir sur des solutions, sur des dossiers, de remplir puis de vider des classeurs physiques ou virtuels.

C’est connu, si on laisse aller un peu, rapidement les classeurs seront tout mélangés, et nous serons affectés dans notre capacité à faire du sens dans nos occupations.

Et nous avons la contrepartie, notre nature propre qui nous interpelle avec la dimension d’humaine. Le sens du sacré, le sens d’être, l’univers du sentir.

Chacun, dans nos propres cheminements, nous découvrons et nous décodons les signes qui attitrent notre œil, parfois par des personnes, parfois par des lectures enivrantes ou par des œuvres percutantes qui nous inspirent et nous mènent plus loin dans notre voie singulière et unique.

Mais aussi…

Nous vivons avant tout de sens, par l’esprit et la chair, et malgré les dispositions de l’esprit, notamment la rigueur, qu’imposent le travail, les croyances, les démarches artistiques ou les théories, nous sommes des êtres sensibles, réceptifs au plaisir, à la réponse à nos désirs, à jouir de la vie. Une belle chanson, un bon thé, un bon jeu, un bon film, un bel amour. Rester au lit, sur une tonne de matelas moelleux, est une expérience mémorable.

Apprendre à intégrer les sens de l’esprit et les sens de la chair dans notre parcours humains est un grand projet. Il est tellement plus facile de nier nos sens, et de se pardonner de rechute en rechute.

S’élever avec sens. Se préoccuper d’être, accepter de s’émerveiller au lieu de juste comprendre. Accepter de partager ses émotions au lieu de se refouler de préoccupations. Vivre et habiter l’esprit et de la chair par les sens comme si c’était l’essence de la vie.

Il est intéressant d’apprendre à laisser tomber les a priori, les conventions artificielles, pour revenir à la question ultime. Qui d’autre que moi peut vivre ma vie?

Qui d’autre que moi peut réaliser ce que je veux réellement faire?

Une chanson de Robert Charlebois – Sensation

Les paroles sont sur http://www.robertcharlebois.com/include/parole.asp?chanId=58

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 7 avril 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , , ,

Une voie de passage   Leave a comment

Se relever à chaque chute

Il venait de vivre un nouvel échec. Un autre apprentissage. Pourtant, il y avait mis toute sa volonté, et il avait persévéré. Mais ce n’était pas suffisant.

Il venait d’apprendre qu’il est plus facile de regretter ce qui n’arrive pas que de vivre le changement. Pour s’affranchir de ce qui est sécurisant dans le statu quo, il faut souvent faire plus que nommer ce que nous voulons, plus que rejeter ce qui ne répond plus au besoin, il faut s’élancer et instaurer le nouveau pas, le nouveau sens. Cela implique le risque d’être différent. Parfois, cela nécessite plusieurs essais.

Comme il est manifestement plus aisé de décrire ce que nous souhaitons que de se changer.

Heureusement, il était bien, il avait toujours confiance.

En se relevant, il venait d’accepter d’apprendre à nouveau, de se permettre, par ses pas, la reconnaissance. Pas besoin de recevoir l’approbation de qui que ce soit quand on reconnait le sens de sa voie de passage.

 

Une chanson de Luce Dufault – De la main gauche

Les paroles et accords sur https://www.boiteachansons.net/Partitions/Danielle-Messia/De-la-main-gauche.php

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Le 6e sens   Leave a comment

ImAGE ouverture

Il m’arrive souvent d’entendre que nous avons un 6e sens, mais lorsque je demande de le nommer, j’ai droit à un concert de propositions.

D’une part, on me fait valoir qu’il existe beaucoup plus que les sens physiologiques que nous connaissons, il faudrait y inclure notamment :

  • la proprioception (cette capacité de ressentir et de localiser sans utiliser la vue, les différents membres et organes, par exemple l’alcool perturbe le sens de proprioception),
  • la nociception (ou sens algique de la perception de la douleur par exemple par les blessures)
  • et la thermoception (sens indépendant du toucher percevant la chaleur et le froid par la peau, grâce aux thermorécepteurs cutanés et réfère à l’aptitude à percevoir la température ambiante).

Pour d’autres il s’agit de l’intuition c’est-à-dire de deviner ce qui s’en vient. Les devins et les mages en usent abondamment.

Pour d’autres, il s’agit du sens faisant référence à des perceptions extrasensorielles sous toutes ses formes.

Une autre interprétation est que le 6e sens fait référence à l’autre dimension des sens, les 5 sens spirituels soient :

Vue – Imagination

Odorat – Inspiration

Ouïe – Conscience

Goûter – Intuition

Toucher – Émotion

 

Et vous, votre 6e sens vous dit quoi?

Pour la personne vivant avec un handicap,  c’est l’envie de vivre!

 

Une chanson de Grand corps malade – 6ème sens

Paroles sur http://www.grandcorpsmalade-fan.net/sixieme-sens.php

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Nos ouvertures   Leave a comment

Les mots sont des ouvertures nous amenant directement au cœur de l’essence de la vie. Parfois, ils sont des fenêtres et laissent notre cœur se languir de la vision. Parfois, ils sont des portes qui incitent à un mouvement vers l’inconnu, vers l’incertain et l’impermanence. Le mot que tu partages peut parfois me propulser sur l’autre rive….

Je…

Et parfois les mots ont cette connotation d’un mur qui se dresse devant nous et qui renvoie des émotions qui font mal au cœur. Un mot qui s’échappe d’un humain, qui agresse et qui nous amène à nous terrer dans nos retranchements les plus lointains.

Je …

Nous n’avons pas toujours conscience de la portée de nos paroles, de la portée des mots que nous utilisons. Autant ils peuvent être doux et attentionnés, mais utilisés dans le but de manipuler l’autre à nos propres besoins, ils deviennent des armes mûres. Et il y a aussi ces mots durs dans leur expression, mais dont l’intention n’est pas malveillante, bien au contraire, comme un acte manqué.

Je…

Les mots que nous utilisons finissent par ouvrir notre horizon sur la vie. Plus il y aura des ouvertures, des fenêtres, des portes, des passages et des fissures, plus cela aura un impact direct sur notre représentation du monde et notre accès à la dimension caché de la vie. C’est pourquoi nous devons porter une attention à ce que nous pensons, nous disons, et nous faisons. Ils sont des passeurs pour l’expression de soi. Les mots sont des cadeaux beaucoup plus que le présent que nous offrons. Il est important qu’ils soient semeurs de vie, porteurs d’entraide et d’attention. Les mots doivent émerger d’un cœur qui veut donner et non d’un désir qui vise à prendre.

Je te partage les ouvertures sur le monde

 

Une chanson de Luce Dufault – Tous ces mots

Les paroles et les accords https://www.boiteachansons.net/Partitions/Luce-Dufault/Tous-ces-mots.php

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 9 mars 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , ,

Le Secret pour maintenir l’ignorance   Leave a comment

ImAGE Rires

La culture du secret, bien qu’elle apparaît fascinante dans une perspective romanesque, est bien souvent une tare pour l’avancement de notre humanité. Accorder un pouvoir aussi important aux codes ou mots cachés n’est pas porteur de sens structurant.

Combien de fois avons-nous entendu dire que le contrôle des communications est le vrai pouvoir. Et pourtant, nous constatons bien qu’avec l’avènement des médias sociaux, le modèle ne tient pas. Le pouvoir est dans l’accès, le partage.

Combien de fois avons-nous entendu dire que détenir le savoir c’est détenir le pouvoir. Et pourtant, il est facile d’apprécier qu’avec la démocratisation de l’accès au savoir cette équation soit absurde. C’est plutôt le maintien ou la propagation de l’ignorance qui permet d’usurper le pouvoir et de restreindre les droits.

Le Secret cache les mots, laisse l’autre dans l’ignorance. Toutefois, jamais le Secret ne sera en mesure de cacher le sens de ceux-ci, qui comme l’histoire le démontre, est toujours accessible à l’intuition humaine. Il ne faut jamais confondre le Secret avec le silence.

La transformation de l’humain au cours de sa vie est avant tout un passage de l’ignorance à la connaissance, et, peu importe les obstacles, les embuches, son intuition le pousse dans cette avancée.

Les mots peuvent être prononcé, chuchoté, ou lus, mais ultimement ce ne sont pas eux qui seront déterminants, c’est avant tout leurs sens qui éclairent toute l’obscurité que nous traversons. Pour qui sait écouter, le silence accompagne chaque étape de notre vie, il la précède parfois, il ressemble à un veilleur de la conscience qui voile les cris d’émerveillement que l’inspiration, l’intuition et la créativité émettent en regardant ce qui est encore imperceptible à l’œil.

Une chanson de Jean-Jacques Goldman – Je Te Donne

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 16 février 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Les sens vers l’intérieur   Leave a comment

Dieu a créé les sens tournés vers l’extérieur,

et donc

l’homme regarde vers l’extérieur et non pas vers lui.

Mais,

de temps en temps,

une âme audacieuse

désirant l’immortalité

se retourne

et se découvre

elle-même.

 

Tirée du Katha Upanishad

Une chanson Diva song tirée du film le 5ème élément interprétée par Evgenia Laguna

 

Publié 12 décembre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :