Archives du tag ‘voyager

Départ en Égypte   Leave a comment

maroc-desert-1

De toutes les histoires qui façonnent notre humanité, celles des découvertes d’un nouveau lieu, d’une île, d’une étoile ou d’un Nouveau Monde ensemencent nos rêves.

Avez-vous pu vivre au moins une fois la traversée de l’Atlantique avec Colomb? La découverte d’une île avec le capitaine Némo,  la découverte d’une nano planète avec Spock, ou les mers polaires avec Verne? Quelles belles images tissées de soi!

Encore aujourd’hui, j’aime voir partir les vaisseaux, car une partie de moi s’embarque dans la traversée. Je suis un matelot de lecture, un voyageur d’épopées et un amoureux des livres.

Les livres m’ont appris que notre monde n’a pas besoin de nouvelles terres, mais d’humains qui redécouvrent ses mille et une splendeurs au quotidien.

Parti de Québec, je suis en route vers Alexandrie pour enseigner et je devrais arriver au Caire en soirée et atteindre Alexandrie demain dans la matinée.

Georges Moustaki, né Giuseppe Mustacchi à Alexandrie (Égypte) chante Il y avait un jardin

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/1195108-georges-moustaki-il-y-avait-un-jardin.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 8 décembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru, Voyages et errances

Tag(s) associé(s) : , ,

Les sondes Voyager : ce qu’il restera de l’humanité si la Terre disparaît   Leave a comment

En 1977, les sondes Voyager 1 et Voyager 2 s’envolaient dans l’espace pour aller photographier des planètes lointaines. 40 ans plus tard, elles sont toujours là, à 20 milliards de kilomètres de la Terre.

Elles puisent dans leurs ultimes ressources énergétiques pour remplir leur ultime mission scientifique : envoyer les données qu’elles récoltent depuis qu’elles sont sorties du système solaire.

Mais à leur bord, on trouve aussi un objet étrange : un disque contenant des images, des sons et de la musique.

C’est une sorte de bouteille à la mer réservée aux éventuels extra-terrestres qui pourraient l’intercepter. Alors à que contient ce disque ? Qui a choisi ce qu’on trouve dessus ? Et comment les aliens pourront-ils le lire ?

Publié 31 octobre 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , , ,

À chaque éveil   Leave a comment

ImAGE porte ciel

J’ai longtemps pensé que le monde est un livre et que le voyage permettait d’en tourner les pages une à une. Je croyais que ceux qui refusent de voyager ne font que regarder la reliure du livre du monde.

Pour qu’un déplacement se transforme en un voyage, la maigie de vivre et le rêve doivent l’habiter.

J’avais l’impression, comme beaucoup d’autres d’ailleurs, que le fait de vivre dans mon pays, dans mes affaires, dans mes meubles, me permettait d’exister. En regardant la fenêtre, je me disais parfois que voyager c’est vivre.

Rêver est le meilleur moyen de se perdre et de se retrouver en même temps. Toute vie peut devenir un voyage à travers le temps et l’espace. Il est possible de vivre un grand voyage par les voies de la lecture, par les voies de l’art, par les voies de la recherche ou par les pas sur la terre sacrée qui voyage elle-même dans l’univers.

Il est précieux de faire de chaque rêve un nouvel éveil.

Une chanson de Maxime Le Forestier et de Michel Rivard – Bille de verre

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 15 octobre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

De retour d’un voyage sur Terre   Leave a comment

Retour après trois semaines de voyage chez moi en rapportant les semences des rencontres extraordinaires à Paris.

IS_160808_9v0jb_planete-terre-credit_sn1250

J’arrive tout juste de voyage sur la planète terre, toute une aventure. J’y ai découvert une nouvelle croyance, qui m’a attiré au début puis j’ai compris que je n’étais pas fait pour vivre comme cela.

J’ai découvert que la croyance dominante chez les terriens est que leur humanité n’est pas complète, comme si dans chaque humain il manquait quelque chose. Ils développent ainsi le concept d’ignorance de leur propre nature, et ainsi, ils s’attachent aux autres et aux biens, convaincus que grâce à ces liens ils trouveront leur satisfaction et leur bonheur.

En m’imprégnant de cette croyance, j’ai été attaché à la terre, et j’ai eu peur de partir, de perdre cet attachement. Car, oui effectivement, c’est en s’attachant que l’on a peur de perdre.

Je dois avouer que c’est lorsque j’ai senti les liens de l’attachement se former sur mon corps que j’ai reconnu cette croyance comme différente de mon parcours et en souriant je m’en suis libéré pour voir d’autres visions. Je sais que le véritable bonheur est en nous-mêmes, dans notre propre nature et que je n’ai pas besoin de prendre, de laisser ou de céder. Notre propre nature est complète et seule ou ensemble, nous sommes, sans chercher à l’extérieur de nous-mêmes d’autres humains ou d’autres mondes à découvrir.

Une pièce musicale Also Sprach Zarathustra de Richard Strauss

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 22 septembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

Il y a différente façon de voyager   Leave a comment

Poursuite de mon périple à Paris pour y partager au fil des rencontres l’accent d’Amérique.

Signs-From-The-Universe

Il y a différente façon de voyager. C’est notre plus beau présent en tant qu’humain.

On peut prendre un avion et explorer un nouveau monde. On peut se laisser voyager par ses inspirations et découvrir les trésors en nous. Il est aussi possible de faire par ses gestes quotidiens une expédition découverte du présent.

Le voyage ou l’exploration des milles et une facettes de la vie, c’est le présent le plus précieux en tant qu’humain.

Une pièce musicale de Harmonium – Histoire sans paroles

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 18 septembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

L’arbre   4 comments

Poursuite de mon périple à Paris pour y partager au fil des rencontres l’accent d’Amérique.

ImAGE soleil arbre

Une image qui me remplit est celle de l’arbre.

J’ai le voir, j’aime sa présence, sa capacité d’accueil, son écorce parfois rude et ses feuilles protectrices.

J’aime passer du temps en longeant des arbres.

J’aime pénétrer dans l’univers qu’ils créent en moi lorsque ceux-ci se touchent au plafond pour tisser un passage.

J’aime la clarté des images que ce parcours crée en moi et la rêverie terrestre qui enchante mon âme.

J’aime fouler la terre qui est soutenue par leurs racines, et j’aime penser que je participe à un sentier intime et commun où la vie nous parcourt et manifeste sa force tranquille.

J’aime penser que les particules du sol qui alimentent les arbres et dont les fruits m’alimentent sont du même courant de vie qui a porté des milliards de générations d’êtres vivants sur cette terre voyageant au sein de la Voie lactée.

Une image des racines, de l’écorce et des ramifications de la terre.

Une chanson Comme un arbre dans la ville par Maxime Le Forestier

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 17 septembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , ,

Mutations et passages   Leave a comment

Poursuite de mon périple à Paris pour y partager au fil des rencontres l’accent d’Amérique.

les-retrouvailles-des-amis-721.jpgElise-Bordelais1

Le voyage nous fait passer de touriste à explorateur lorsque ce que l’on ramène avec nous ou en nous au retour dépasse largement ce qui avait été prévu.

Il en est de même de nos rencontres, elles peuvent nous faire passer de camarade à ami lorsque le partage et la contribution mutuelle nous amènent à grandir.

Une pièce musicale Road Song par Wes Montgomery

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 16 septembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :