Effleurer le bonheur

bonheur-dans-la-main

Il était cinq heures du matin.

Il avait eu la pire journée de sa vie, et heureusement il s’était endormi,

Il était cinq heures du matin.

Sans souvenirs et immobile, il regarda sa main devant son visage, et eu un grand sentiment de bonheur.

Il était reposé, calme, présent.

Puis le bonheur disparu, faisant place aux souvenirs d’hier et aux exigences de cette nouvelle journée.

Il était cinq heures une minute du matin.

Il n’avait qu’effleuré le bonheur

2 réflexions sur “Effleurer le bonheur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s