L’intelligence du coeur

Les yeux du coeur

Les humains sont des êtres de relation. Ils se nourrissent de caresses et d’attentions autant que de pain. Privés de communication, ils souffrent. D’ailleurs, l’isolement est la punition privilégiée, aux prisonniers rebelles, il est aussi utilisé comme outil de torture.

*

Taire son être intérieur, c’est abdiquer une part de sa liberté.

*

Il faut achever au fur et à mesure tout ce qui peut l’être et ne pas laisser de non-dits dans nos relations.

*

Plus les formulations sont critiques, voire injurieuses, plus elles signifient l’importance de la détresse, du malaise, du manque. Tant que ses sentiments ne sont pas entendus, une personne continuera de les crier par des comportements inadaptés.

*

L’interprétation de Levenson est que la suppression de l’émotion demande un travail important à l’organisme. Éliminer les symptômes visibles, freiner l’activation musculaire, inhiber les nombreuses réactions suscitées par l’émotion, tout cela mobilise beaucoup d’énergie. Une fatigue excessive est un indice de répression émotionnelle.

L’intelligence du coeur de Isabelle Filliozat

 

Une chanson de Idir interprétée avec Karen Matheson – A Vava Inouva

Le livre des transformations, le Yi King

Parfois, nous pouvons lire Yi Jing Le livre des changements, parfois Yi King Le livre des transformations, mais c’est le même texte.  Voici deux courtes vidéos pour découvrir ce livre qui est beaucoup plus qu’un livre d’art divinatoire.  J’ai eu la chance de découvrir ce texte à McLeod Gang en 1997.  Depuis, je l’ai adopté.

YI JING – Le livre des changements

 

Le code secret du Yi King ?

La routine ou l’aventure?

image-horloge-maintenant

Nous avons une conception de la routine faisant en sorte qu’elle est souvent perçue en opposition avec la créativité. Il est fréquent d’entendre qu’il nous faut briser parfois la routine, créer de nouveaux conditionnements. C’est surement utile, j’en conviens, mais, pourquoi réellement?

En regardant autour de nous, nous constatons continuellement que les mêmes faits ne créent pas les mêmes événements. La personne qui vit strictement la même routine ne vivra pas la même journée sur tous les plans, cela sera modulé en fonction de la manière dont elle accueillera ces événements et le sens qu’elle leur donnera.

Tout est changement, c’est une illusion de croire qu’avec l’instauration d’une routine nous allons nous préserver du mouvement de la vie. La routine a une fonction de nous faire voyager de l’intérieur pour intégrer une meilleure maîtrise de soi dans un environnement, professionnel, familial, amoureux, ou spirituel. L’entraînement est une forme de routine, une recette pour faire le repas est une forme de la routine.

Routine tire son nom de route, chemin très fréquenté, elle désigne un ensemble d’habitudes.

Que l’on change la routine pour vivre de nouvelles aventures ou d’autres expériences, ou que nous plongions dans ce cadre défini pour en explorer l’infini de la vie, voilà deux choix valables et qui méritent chacune leur place de nos vies. Certains diront que nous devons éviter la routine, d’autres diront qu’il faut éviter l’aventure. Mais qu’est-ce que nous voulons éviter réellement? Nous ne pouvons arrêter le temps, les saisons de la vie et la mort.

Pour que l’aventure, et la routine ne deviennent pas paralysantes, il faut beaucoup plus que de la créativité qui parfois n’est qu’une forme d’agitation, l’attention et la pleine conscience nous permettent de plonger au cœur du changement, de notre propre nature en mouvement, et cela, peu importe l’aventure ou la routine.

Une chanson de Danmein Rice – It takes a lot to know a man
(Ça prend du temps de connaitre un homme)

Paroles sur : https://www.lacoccinelle.net/947909.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2017 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.