L’intelligence du coeur   Leave a comment

Les yeux du coeur

Les humains sont des êtres de relation. Ils se nourrissent de caresses et d’attentions autant que de pain. Privés de communication, ils souffrent. D’ailleurs, l’isolement est la punition privilégiée, aux prisonniers rebelles, il est aussi utilisé comme outil de torture.

*

Taire son être intérieur, c’est abdiquer une part de sa liberté.

*

Il faut achever au fur et à mesure tout ce qui peut l’être et ne pas laisser de non-dits dans nos relations.

*

Plus les formulations sont critiques, voire injurieuses, plus elles signifient l’importance de la détresse, du malaise, du manque. Tant que ses sentiments ne sont pas entendus, une personne continuera de les crier par des comportements inadaptés.

*

L’interprétation de Levenson est que la suppression de l’émotion demande un travail important à l’organisme. Éliminer les symptômes visibles, freiner l’activation musculaire, inhiber les nombreuses réactions suscitées par l’émotion, tout cela mobilise beaucoup d’énergie. Une fatigue excessive est un indice de répression émotionnelle.

L’intelligence du coeur de Isabelle Filliozat

 

Une chanson de Idir interprétée avec Karen Matheson – A Vava Inouva

Publié 8 novembre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :