Pour mieux vivre les carences   Leave a comment

Je sais que je suis capable de voir tous les défauts des autres, car j’ai mis tant d’effort à nier les miens que mon esprit a trouvé une voie de passage. Je ne critique pas, je ne fais que nommer.

Une chance que j’ai su forger ma rigidité d’esprit pour mieux faire face aux tumultes de la vie moderne. Ainsi, tout peut bien changer autour de moi, je demeure le même. Telle une statut de marbre, je deviens la déité de mes pensées.

Je connais le monde idéal dans lequel je veux évoluer, je suis patient, je l’attends, et ce monde va s’adapter à moi, et non le contraire. Seuls les faibles s’adaptent et deviennent fluides.

Je ne suis pas perfectionniste par choix, mais par nécessité, car il faut savoir résister face à ce qu’on ressent pour laisser émerger ce qui devrait être. Tout peut se perdre lorsque nous laissons l’imperfection s’immiscer.

Dans une relation amoureuse, il ne faut pas dévoiler le cœur. Dévêtir nos corps, s’exposer au soleil du désir des autres nous permet de renforcer notre image. Toutefois, notre âme doit rester chaste et cachée. L’authenticité tue le plaisir, puis le bonheur.

Ce n’est pas grave si je ne vis pas maintenant ce que je ressens, j’ai fait le choix d’être une nouvelle forme d’ascèse, et je vis mes carences.

 

Une chanson de Gregory Lemarchal – SOS d’un terrien en détresse

Pourquoi je vis, pourquoi je meurs,

Pourquoi je ris, pourquoi je pleure,

Voici le SOS, d’un terrien en détresse

J’ai jamais eu les pieds sur terre..

J’aimerais mieux être un oiseau..

J’suis mal dans ma peau..

J’voudrais voir le monde à l’envers..

Si jamais c’était plus beau..

Plus beau vu d’en haut…

D’en haut…

J’ai toujours confondu la vie,

Avec, des bandes dessinées,

J’ai comme des envies de métamorphose,

Je sens quelque chose,

Qui m’attire, qui m’attire, qui m’attire,

Vers le haut…

Au grand loto de l’univers…

J’ai pas tiré le bon numéro…

J’suis mal dans ma peau…

J’ai pas envie d’être un robot,

Métro, boulot, dodo…

Pourquoi je vis pourquoi je meurs,

Pourquoi je crie pourquoi je pleure,

Je crois capter des ondes,

Venu d’un, autre monde,

J’ai jamais eu les pieds sur terre…

J’aimerais mieux être un oiseau…

J’suis mal dans ma peau…

J’voudrais voir le monde à l’envers…

J’aimerais mieux être un oiseau…

Dodo l’enfant, do….

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2017– Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

Publié 9 novembre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :