Archives du tag ‘émotion

Vider le réservoir émotionnel?   Leave a comment

colere-3

Dans l’esprit de nos contemporains, la façon la plus courante de traiter avec les émotions – tant sur un plan ordinaire que thérapeutique – est de croire que plus on exprime une émotion, plus on s’en libère. Si nous sommes coléreux, plus nous exprimons notre colère et plus nous croyons avoir habilement négocié avec cette colère. Pour finir, le réservoir émotionnel est censé tomber en panne sèche.

Certains, qui ont des problèmes de désir ou d’attachement, s’imaginent que réaliser ses désirs est le meilleur moyen de s’en affranchir. Pour quelqu’un qui n’a aucune idée des enseignements du Dharma, peut-être est-ce en effet la seule solution ; mais du point de vue du Dharma, c’est là une manière vraiment stupide de se conduire, car plus nous exprimons d’émotions, plus il y a d’émotions à exprimer. Plus nous exprimons une émotion particulière, et plus nous renforçons sa tendance à apparaître.

En s’abandonnant à l’émotion quand elle survient, nous l’amplifions, nous l’embellissons, la développons plutôt que nous ne l’épuisons. Le fait même que les émotions soient vacuité signifie qu’elles sont intarissables. Si l’esprit était quelque chose de solide, tangible, réel, il en découlerait que les émotions le seraient également, que nous pourrions les laisser s’extérioriser jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. Mais l’esprit est par essence vide, et les émotions qui en surgissent le sont également et n’ont donc pas de limite. Elles peuvent être prolongées et développées autant que nous choisissons de le faire, car il n’y a pas de moyen d’épuiser cette émotivité. L’important est de percer à jour la nature de l’esprit afin de comprendre celle de l’émotion, plutôt que de considérer seulement son aspect superficiel.

Kalou Rimpotché, Instructions fondamentales

Deux chansons de Neil Young – Old Man et Heart Of Gold

Mes 10 sentiments préférés   Leave a comment

Solange te parle de ses 10 sentiments préférés.  Moi aussi j’aime et je partage.

 

 

À qui appartient le cadeau non accepté?   2 comments

Présent

Près de Tokyo vivait un grand samouraï, déjà âgé, qui se consacrait désormais à enseigner le bouddhisme Zen aux jeunes. Malgré son âge, on murmurait qu’il était encore capable d’affronter n’importe quel adversaire.

Un jour arriva un guerrier réputé pour son manque total de scrupules. Il était célèbre pour sa technique de provocation : il attendait que son adversaire fasse le premier mouvement et, doué d’une intelligence rare pour profiter des erreurs commises, il contre-attaquait avec la rapidité de l’éclair. Ce jeune et impatient guerrier n’avait jamais perdu un combat.

Comme il connaissait la réputation du samouraï, il était venu pour le vaincre et accroître sa gloire. Tous les étudiants étaient opposés à cette idée, mais le vieux Maître accepta le défi.

Il se réunirent tous sur une place de la ville et le jeune guerrier commença à insulter le vieux Maître. Il lui lança des pierres, lui cracha au visage, cria toutes les offenses connues – y compris à ses ancêtres. Pendant des heures, il fit tout pour le provoquer, mais le vieux resta impassible…

A la tombée de la nuit, se sentant épuisé et humilié, l’impétueux guerrier se retira. Dépités d’avoir vu le Maître accepter autant d’insultes et de provocations, les élèves questionnèrent le Maître :

– « Comment avez-vous pu supporter une telle indignité ? Pourquoi ne vous êtes-vous pas servi de votre épée, même sachant que vous alliez perdre le combat, au lieu d’exhiber votre lâcheté devant nous tous ? »

– « Si quelqu’un vous tend un cadeau et que vous ne l’acceptez pas, à qui appartient le cadeau ? » demanda le samouraï.

– « A celui qui a essayé de le donner », répondit un des disciples.

– « Cela vaut aussi pour l’envie, la rage et les insultes », dit le Maître. Lorsqu’elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent toujours à celui qui le porte dans son cœur. »

Paolo Coelho

Une chanson de Francis Cabrel interprétée en duo avec Idir – La corrida

 

Les émotions   Leave a comment

Et tout le monde s’en fout #3 – Les émotions – – AVERTISSEMENT : cette vidéo peu changer ta vie – Ton cerveau te parle en émotions, mais la plupart du temps, tu n’y comprends rien ! Et quand on voit comment elles te font réagir, je me dis qu’il serait temps d’apprendre à les comprendre. Tu crois pas ? 🙂

Publié 1 avril 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , ,

Christophe André émotions antidotes contre la rumination   Leave a comment

Quelques propos pour prendre conscience que nous avons un certain contrôle sur les rumination, le fameux babillage de l’esprit. Une prise de conscience qui peut nous aider a nous réapproprier notre capacité d’agir.

Plus que la tolérance, l’acceptation   Leave a comment

P1020810

Plus que la tolérance, l’acceptation est une des clés fondamentales pour le vivre ensemble, cet espace du nous.

Bien que c’est important de prendre conscience que nous sommes tous interdépendants et que par exemple, au regard de l’environnement, les gens du Nord ont un impact sur les gens du Sud.

Il est encore plus primordial de vivre réellement l’acceptation envers chaque élément de la nature, que ce soit un animal ou un humain. Il n’est pas aisé de développer cette acceptation, cette réelle ouverture devant chaque comportement, chaque parole et chaque émotion provenant du nous. Accepter ne veut pas dire tout cautionner, et ne plus avoir de positions individuelles. Je dirais plutôt que c’est d’admettre que chacune à sa valeur propre, même si je ne suis pas d’accord, et cette ouverture consciente est une façon de m’accepter réellement moi-même. Ainsi, les mécanismes de défense s’estompent.

Une chanson de Daniel Bélanger Dans un spoutnik

Publié 28 mars 2016 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :