Pour communiquer sainement

Couleurs de la pensée

Lorsque nous communiquons, il y a d’une part, l’émission de notre message, et d’autre part la réception de l’information provenant de l’autre. L’équilibre entre l’écoute et la parole permet de bien vivre ensemble, de bien communiquer.

Dès la réception de l’information et des données, nous les enregistrons, puis nous y donnons souvent sommairement une signification personnelle. Cela crée un espace de pré jugement, des prédispositions basées sur des significations décodées. Nous adoptons par la suite des perceptions, voire des croyances sur le sujet, et nos actes reposent sur cette construction.

Ainsi, au fil des ans, nous avons développé des modèles mentaux issus de notre vécu. Ces modèles mentaux sont utiles, car ils permettent de prendre des décisions et de passer à l’action rapidement. Nous n’avons pas à refaire un nouveau décodage sur chaque sujet au quotidien. Vous me parlez de tel sujet et j’y crois ou non, en fonction de ce qui m’habite comme modèle de décodage mental.

Dans les faits, nous pouvons parler à une vitesse de 100 à 150 mots à la minute, tandis que notre pensée est capable de générer environ 500 mots à la minute. Cet écart permet d’entrevoir qu’il y a souvent plus de mots dans notre esprit que dans la conversation lorsque nous conversons avec une personne.

Le défi c’est que chaque humain a une vie intense personnelle et qu’il a développé ses propres modèles mentaux qui sont ultimement de simples façons de décoder et de représenter la réalité. Toutefois, ces modèles mentaux ne sont pas la réalité.

Prendre conscience que notre représentation de la réalité est essentiellement construite par nous, met en perspective les choses et nous permet de mieux accepter les diverses positions ou diverses visions des personnes que nous côtoyons. Il n’y a pas une seule façon de décoder la réalité, mais nous devons avoir suffisamment d’attention afin de respecter ces différentes visions et, qui sait, idéalement entretenir un désir d’être de meilleurs humains capables d’accepter la diversité. Là est le réel défi pour composer ensemble.

Une chanson de Richard Séguin – M’entends tu

Les paroles sur https://www.flashlyrics.com/lyrics/richard-seguin/mentends-tu-76

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Ces mots qui nous composent

image-ecrire

Prend le temps de bien choisir

les mots que tu utilises

ils comportent plus que des lettres

ils illustrent le sens réel

que porte ton message

On peut parler d’amour

avec des mots qui enferment

et chaque mot a son importance

une phrase est composé

de ton intérieur entre chaque mot.

Les mots sont précieux, mais limités

Ils peuvent exprimer le mystère qui t’habite

Mais le grand secret s’exprime difficilement.

Il y a tant à dire, il y a tant à faire

Et pourtant, l’essentiel

du dernier message

que nous souhaiterions laisser

ne parlerait-il pas de bienveillance,

d’affranchissement des chaines,

et de la part d’émerveillement

qu’il nous reste à partager.

Vivre est une opportunité unique

d’être avec toi

et ce sont nos échanges

qui nous composent chaque jour.

Une chanson de Luce Dufault – De la main gauche

Les paroles sur https://www.paroles-musique.com/paroles-Luce_Dufault-De_La_Main_Gauche-lyrics,p06958471

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Entendre ce qui n’est pas prononcé

ImAGE enfants tibétains

Il existe des conversations où nous pouvons entendre les mots qui n’ont jamais été prononcés. Le corps, l’esprit, et deux présences se sont alors invités à l’échange. C’est lors de ces moments que nous prenons conscience que les mots sont parfois plus que des lettres, ils peuvent briser le voile retenant les ombres chinoises et nous permettre d’accéder à la mise en scène. Il devient alors évident que la clarté dans nos échanges ne viendra pas avec plus d’explication, plus de contenu, mais avec plus de sens et d’authenticité.

Nous observons ce même phénomène avec les photos de voyage. Tout peut être bien représenté, dans le moindre détail.  Nous pouvons créer un album de photos extraordinaire qui fait rêver. Toutefois, jamais l’album ne nous fera revivre l’expérience directe, la perception avec la chaleur du soleil, la douceur du vent, l’odeur et l’humidité ambiante.

L’humain, pour se développer, a besoin d’une expérience directe, entière et totale. Je ne dis pas qu’il faut balancer les mots ou les photos, il faut quand même se garder du divertissement et un espace de créativité.

Toutefois, il ne faut jamais perdre la perspective que ce qui se dit et ce qui se voit, ne représente que la partie visible du tracé du chemin à parcourir, le reste se foulent d’un pas singulier nous conduisant ultimement à la rencontre de l’autre.

Une chanson de Richard Séguin – M’entends tu

Les paroles sur http://laboiteauxparoles.com/titre/1971/richard-seguin-m-entends-tu

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

L’autre langage

ImAGE enlacés

Le langage nous est utile pour communiquer avec les humains. Ce système complexe sous forme de mots et de codes permet de traduire les images et émotions que nos yeux captent de cette représentation du monde et de les communiquer à l’autre.

Nous avons en nous un système similaire qui nous permet de décoder la réalité que nous vivons et nous permettre de composer avec. Il est cet écran permettant de recevoir ce qui vient de notre monde intérieur.

Le rêve est cet autre langage, qui permet de rendre visible l’invisible, de ramener ce qui semblait oublié ou enfoui sous les couches de nos expériences.

Le rêve est le langage permettant de traduire ce qui réside dans la part inconsciente de notre être.

Le rêve est un langage et une écriture en forme d’images et d’émotions.

Sans le rêve, nous voyons que les ombres chinoises inversées du film muet projeté sur l’écran de notre conscience.

Apprendre à communiquer avec les autres est aussi important que d’apprendre à communiquer avec soi.

 

Une pièce musicale de Mendelssohn – Songe d’une nuit d’été

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Écouter pour se faire comprendre

Si vous voulez être compris, il est important d’écouter les autres.

Si vous voulez que l’on prenne en considération vos préoccupations, vous devez poser des questions.

Je sais que cela semble paradoxal, mais on n’oublie trop souvent que lorsque nous communiquons, nous ne nous entretenons pas avec nous-mêmes. Tout comme nous nous connaissons, il faut aussi apprendre à connaître l’autre pour se faire comprendre.

Lorsque nous sommes face à des craintes, notre réflexe naturel est de tenter de trouver de l’information afin de réduire la zone d’inconnu, la zone grise.

Il est de la toute première importance de réfléchir de façon interactive pour communiquer si nous voulons vivre ensemble au lieu de nous imposer parmi les autres.

Pour arriver à se comprendre, il faut être à l’écoute des peurs latentes derrière la portée des mots.

Prendre le temps d’expliquer, prendre en compte les diverses positions dans un esprit d’ouverture permet de faire émerger les voies de passage durables.

La personne qui ne cherche pas de voie de passage et qui tente de les obstruer révèle son camp.

Une chanson de Fred Pellerin – Tenir debout
Les paroles sur https://www.paroles-musique.com/paroles-Fred_Pellerin-Tenir_debout-lyrics,p07558431

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Les caractères du silence

cropped-mandala-colorie-mandareve-etoile-lespoir-l-v0gbox.jpeg

C’est en vivant avec des personnes qui me sont proche des moments de silences que j’ai découvert qu’il existe d’autres caractères que ceux de l’alphabet pour communiquer entre nous.

Nous pouvons exprimer sans que le message soit entendu, nous pouvons entendre sans que les mots soient prononcés.

Chaque souffle, chaque regard, chaque expiration, chaque soupir, chaque sourire et chaque geste sont des traits d’esprit exauçant la demande d’être ensemble.

Les absences d’intention, de message, d’argument, de jugement sont des manifestations des traits du cœur.

Il n’y a pas plus grande folie que de penser que pour sauver une relation, il faut nommer encore plus au lieu d’être.

Le silence est le ciment de toute note, de tout mot, de tout sentiment permettant d’en découvrir la réelle portée.

 

Une chanson de John Denver – Sunshine On My Shoulders

Les paroles en français sont sur http://paroles-traductions.com/chanson/montrer/784205/john-denver/paroles-et-traduction-sunshine-on-my-shoulder/

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

L’accompagnement

Regard

L’Émetteur : Est-il possible de tout dire aux personnes proches de nous, même si cela va les blesser?

Le Récepteur : Tout est possible, je ne peux que te répondre oui. Mais si tu veux prendre en considération le bien de ceux qui t’entourent, il faudrait peut-être te garder une petite réserve.

L’Émetteur : Il ne faut pas dire à nos proches ce qui va les blesser?

Le Récepteur : Pas tout à fait. Il faut assumer la responsabilité de nos actes et offrir un soutien aux gens que nous aimons. Par exemple, si tu prends une graine et que tu la plantes sans jamais revenir pour son entretien, pour l’arroser, c’est que tu fais le choix de laisser son devenir au gré de la bonne fortune. Cela peut bien se passer, ou peut-être pas.

L’Émetteur : Socrate nous parle du test des trois passoires, tu connais, tu fais référence à cela?

Le Récepteur : Oui, pour déterminer ce qui est nécessaire à dire. Selon Socrate, il faut passer le test des trois tamis, la vérité, la bonté et l’utilité. Si ce que tu as à dire est vrai, bien et utile, et que ce n’est pas facile à accepter, il est peut-être bon que la personne à qui tu le diras puisse bénéficier de ta présence et de ton soutien. L’accompagnement est un présent précieux. C’est la meilleure approche pour faire épanouir les humains.

Chaque présence est comme unique et…

 

Une chanson de Daniel Bélanger interprétée par Charlotte Cardin – Rêver mieux

Les paroles et les accords sur https://www.boiteachansons.net/Partitions/Daniel-Belanger/Rever-mieux.php

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.