Archives du tag ‘travail

Accepter de vieillir : les impacts au travail et dans la vie   Leave a comment

Zarah Issany propose une réflexion sur le temps avance et le fait que nous réalisons tranquillement que notre être change. Vieillir, apporte un lot d’émotions et pourtant nous avons pris de la maturité, nous nous connaissons mieux, nous avons plusieurs clés et outils en main pour être heureux au travail et dans notre vie. Est-ce que tu trouves difficiles de vieillir ? Pourquoi ?

Publié 9 octobre 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Le test de trois demandes secrètes   2 comments

ImAGE Visages

Une directrice d’un service public eut un jour l’idée de faire une expérience pour faire comprendre à certains employés l’importance du travail. Elle convoqua trois de ses employés et demanda à chacun d’entre eux de traiter chacun une demande secrète, une demande de service dont les noms ont été effacés et de le traiter dans les meilleurs délais. Elle exigea de faire ce travail en toute discrétion, de ne pas demander d’aide et de ne pas déléguer cette mission particulière.

Les employés s’étonnèrent de ce travail à effectuer, mais s’exécutèrent.

Le premier employé tenait à agir avec diligence, et ce même s’il ne connaissait pas le nom de la personne à servir dans le but de satisfaire sa directrice et compléta la demande de service avec le plus de précision possible en s’assurant qu’aucun avantage auquel la personne avait droit ne fut oublié.

Le deuxième employé était convaincu que la directrice ne prêterait pas attention au traitement de la demande et qu’elle n’irait pas vérifier les détails. Il commença trois jours plus tard et il se contenta de remplir nonchalamment la demande en faisant le strict minimum sans se préoccuper de toutes les dispositions auxquelles la personne en demande aurait droit.

Enfin, le troisième employé était certain que la directrice n’allait même pas vérifier le traitement de cette demande secrète, il l’a mis de côté pour la traiter une semaine plus tard. Il se contenta de le remplir de quelques cases du formulaire et fit une recommandation négative. Ainsi, il était certain de ne pas créer un précédant en acceptant une demande à une personne qui n’aurait pas droit au service.

Dès que chaque demande fut traitée, la directrice convoqua l’employé concerné.

À chacun d’eux, elle révéla qu’elle leur avait demandé de traiter une demande d’une personne proche et appréciée.

Le premier employé fut heureux d’avoir pu aider de la meilleure façon possible une personne qu’elle appréciait.

Le second ressentit beaucoup de gêne et de culpabilité au regard du délai de traitement et de la couverture partielle de service. Il regrettait d’avoir fait vivre cela à quelqu’un qu’il aime.

Quant au troisième employé, il s’est effondré constatant le désastre qu’il venait de causer.

La directrice venait d’offrir un cadeau inestimable à ses employés. Un service public n’a de sens que si les clients sont au centre de la mission et des actions au quotidien.

La manière d’agir et de penser fera toujours la différence pour quelqu’un, à nous de choisir la qualité de la récolte.

Une chanson de ZAZ T’attends quoi

Les paroles sur https://genius.com/Zaz-tattends-quoi-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 23 juillet 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

La Mécanique d’un homme heureux   Leave a comment

Darío Jaramillo Agudelo dans la Mécanique d’un homme heureux

Lu sur la pochette du livre… Mécanique d’un homme heureux est une ode délicieuse à la mauvaise foi et à la perfidie. Darío Jaramillo excelle dans l’art de nous rendre complices de raisonnements justifiant l’injustifiable. Et vous ? Serez-vous aussi l’avocat du diable ?

Je ne sais pas qui je suis, de cela je suis certain. Je n’ai jamais eu de penchant, je l’ai déjà dit, pour l’introspection et l’auto-analyse. Et, en fin de compte, dans mon actuel état de béatitude, savoir qui je suis ne m’intéresse pas.

*

Il n’est pas si difficile d’être heureux ; je pense même qu’il faut faire plus d’efforts pour être malheureux que pour être heureux. Pour atteindre le bonheur, il suffit de le concevoir comme le mécanisme d’une montre à ressort.

*

J’aime les machines. Une machine, c’est machinal, prévisible. La durée de chacun de ses processus est constante, ses besoins sont connus, sa durée de vie calculée. Le langage qui existe pour décrire une machine, pour la monter et la démonter, n’est pas ambigu. Les problèmes avec le langage interviennent dès lors qu’il concerne les comportements humains.

*

Chez l’homme, la semaine de travail de cinq jours favorise l’alcoolisme, l’infidélité conjugale, le suicide causé par l’ennui, l’enracinement des valeurs consuméristes et les divorces pour incompatibilité d’humeurs, car, de fait, les longues quarante-huit heures que durent le samedi et le dimanche peuvent rendre insupportable à l’épouse la présence du mari, et vice versa.

*

La grande réforme éducative serait peut-être d’apprendre à tous les individus à aimer leur travail. Cela ne me paraît pas difficile à atteindre. D’ailleurs, je trouve plus compliqué de faire son travail quand on ne déteste que lorsqu’on l’aime. L’avantage supplémentaire c’est qu’avec cet amour, on réussit à mieux faire son travail et à aiguiser sa curiosité.

 

Une chanson tirée du film  Blanche Neige et les Sept Nains – Sifflez en Travaillant

 

Sifflez en travaillant,
Et le balai parait léger si vous pouvez siffler
Frotter en fredonnant
Le temps va vite quand la musique vous aide à travailler

En nettoyant la chambre,
Pensez que le balai est votre bel et tendre,
Soudain vos pieds se metteront à danser

Ouh ! Non, non ! Mettez-moi ça dans l’évier

Quand l’âme est folle, le temps s’envole
Sifflez en travaillant

Non, non. Pas sous le tapis

Sifflez en travaillant

Publié 19 mars 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

Le sexisme ordinaire au travail   Leave a comment

Quand « Et tout le monde s’en fout » met à l’honneur notre guide de sensibilisation au sexisme ordinaire au travail, ça donne ça !

Publié 13 décembre 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

L’équilibre travail-famille, c’est possible?   Leave a comment

Chaque semaine, Zarah Issany partage un livre qui l’a touché. Ici, elle traite du livre Les 75 Lois de Fox : comment devenir le numéro 1

Comment faire pour concilier ta vie de famille et le travail et être bien.

Zarah Issany est coach et spécialiste en quête de sens et transitions de carrière Site web : http://www.zarahissany.com/

Publié 11 décembre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

Et si gentillesse et bienveillance rimaient avec performance   Leave a comment

Pascale Ribon partage son expérience pour montrer que l’homme est bien au cœur des entreprises.

Elle nous parle de l’intérêt de prendre le risque de la gentillesse, de la bienveillance et de l’engagement pour assumer nos fonctions de gestion.

Publié 17 octobre 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Et si on décidait de grandir   Leave a comment

tajmahal-1

Toute ressemblance avec une situation vécue récemment est voulue et les personnes qui se sentent concernées le sont.

— Un jour, j’aimerais être une princesse!

— Et moi, un roi!

— Oui, je veux être une reine!

Les enfants, pourquoi voulez-vous devenir un roi ou une reine?

— Je pourrais régner sur tous mes sujets et avoir une vie ou je peux faire ce que je veux.

— Cela doit être trop cool!

Vous savez, quand on nait, nous sommes tous à notre façon la petite reine ou le petit roi du foyer. Tout le monde veut nous prendre, tout le monde accoure dès l’apparition d’un besoin. On se fait servir, on est entouré. C’est vrai que c’est bien. Puis, viens le temps où nous voulons retourner cet amour reçu aux gens autour de nous, c’est pour cela que nous apprenons un métier et que nous aidons les gens de notre communauté.

— Comme toi et papa?

— Vous aimez ce que vous faites?

Oui, nous aimons ce que nous faisons. Chaque personne apporte ce qu’il faut pour que la vie soit bonne. Venez avec moi, nous allons jouer à grandir.

Une chanson de Jean-Pierre Ferland interprétée par Kevin Parent – Le petit roi

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 3 septembre 2017 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :