Et l’univers disparaîtra

dans la fleur

Tout le monde commet des erreurs, même les Êtres éclairés. La terre n’est pas un lieu de perfection.

En effet, elle a été conçue comme un lieu où la véritable perfection est impossible.

Tu penses que l’univers évolue vers la perfection, mais c’est une idée fausse. L’univers est réglé de manière à sembler évoluer, mais il ne fait que répéter sans cesse le même manège sous différentes formes.

C’est un truc que tu finiras par saisir.

La différence entre tes propres erreurs et celles des Êtres éclairés réside dans leur capacité de pratiquer le vrai pardon.

Ils se rendent compte que si les erreurs des autres doivent être pardonnées immédiatement, il en est de même des leurs.

Ils savent aussi que ce qu’ils font n’a pas réellement d’importance, mais très peu de gens sont prêts à accepter cela.

La plupart portent le poids de leurs erreurs et de leur culpabilité pendant des lustres, ce qui n’est aucunement nécessaire.

Gary Renard dans Et l’univers disparaîtra

Une pièce musicale de Lisa Gerrard – Redemption

2 réflexions sur “Et l’univers disparaîtra

Répondre à dandanjean Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s