Archives du tag ‘peur

L’interrupteur de la peur   Leave a comment

La peur est présentée ici comme une forme d’obscurité. à partir de cette image, on propose des moyens non pas pour combattre la peur, mais pour y apporter de la lumière à partir d’un interrupteur.

Publié 11 janvier 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , ,

Monsieur Ramesh et la peur   Leave a comment

Avons-nous peur d’avoir peur?

C’est une question que pose Mr. Ramesh depuis son comptoir de dépanneur.

Ce joyeux commerçant de quartier fait don de sa réflexion sur le sujet tout en rappelant l’importance d’apprivoiser la peur afin de maintenir notre capacité d’ouverture face à la diversité ou l’inconnu.

Mr. Ramesh, c’est André Sauvé! Auteur, scénariste et acteur.

Publié 3 janvier 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

La peur de la mort et Christiane Singer   Leave a comment

christiane-singer

Il y a une anecdote qui me remonte, un petit garçon dont on m’a raconté que devant un coucher du soleil il s’est mit à pleurer, devant l’océan, il s’est mit à pleurer, et il a dit :  » ohhhh, mon Dieu pourvu que les poissons ne le mange pas !!!

Mais sentez ce qu’il y a la dedans et je me demande si notre relation à la mort n’est pas une erreur optique comme celle du petit garçon ! hein ? l’effroi que nous avons de la mort de cette ignorance que le soleil part éclairer d’autres univers…la peur de la mort comme erreur optique…

 

Choisis la vie et tu vivras de Christiane Singer

Une chanson de Loreena McKennitt – The Mystic’s Dream

Les paroles traduites sont sur https://www.lacoccinelle.net/281303-loreena-mckennitt-the-mystic-s-dream.html

Publié 13 décembre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

Faire le deuil de la souffrance   Leave a comment

ImAGE Liberté

 

Quand on s’y attarde un peu, nous constatons que la souffrance que nous vivons a souvent comme origine un désir qui nous tient à cœur. La recherche de ce qui nous semble salutaire, mais inaccessible nous fait souffrir.

De cette perspective, la réalité seule n’est pas suffisante. Nous voulons l’améliorer et le manque ou le refus d’un aspect de la réalité prend toute sa place.

Par notre souffrance, s’exprime notre refus de notre situation et surtout l’état émotionnel difficile qu’elle déclenche.

Contrairement à ces situations où nous ressentions une émotion acceptée, la souffrance exprime une réaction vive et émotive à la fois contre la perception de notre réalité extérieure et contre nous-mêmes.

Vient ensuite cette prise de conscience que nous aurions aimé mieux ne pas ressentir ce que l’on ressent.

Pour sortir de la souffrance, il nous faut faire cet incontournable deuil, celui du désir à son origine, puis de notre représentation tronquée de la réalité modifiée par ce désir et l’effet en cascade d’autres refus qui en découle.

Il n’est pas toujours facile de lâcher-prise, de faire le deuil d’une représentation du monde qui nous entraîne dans la mauvaise voie, de se retrouver, se pardonner, et pardonner par acceptation de devenir autrement.

Mais, la réalité est, qu’en vivant un deuil, nous survivons, ne serait-ce qu’un bref instant de vie, à ce qui nous a fait souffrir.

Une chanson de Louis Armstrong – What A Wonderful World

Les paroles traduites sont sur https://www.lacoccinelle.net/244163.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2017 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

Lecture inspirante traitant de la peur   Leave a comment

Chaque semaine Zarah Issany partage une lecture inspirante qui l’a touché.

La sophrologie au féminin de Laurence Roux-Fouillet permet d’aborder des questions tels que :

Qu’est-ce que la peur ?

Comment la détecter ?

Quelle est la différence entre une peur réelle et irréelle ?

Pour aller plus loin : http://www.zarahissany.com/blogue/ – Plus de 100 articles disponible.

Publié 20 novembre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

La peur selon Eckhart Tolle   Leave a comment

Un court extrait d’Eckhart Tolle sur la peur a peur qui peut nous habiter.  Intéressant comme perspective.

Il est possible par la suite de poursuivre cette réflexion par soi-même en explorant différentes avenues.

Publié 14 octobre 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

Le fantome de la peur   Leave a comment

Je me suis réveillé l’autre nuit, et je suis allé marcher un peu, afin d’apprécier le calme et les étoiles.

Quelle ne fut pas ma surprise d’être interpellé par une entité, un fantôme! Il errait comme cela et s’est approché de moi. J’étais calme et je l’ai accueilli. Ce fantôme semblait surpris par mon attitude, comme si j’aurais dû avoir peur.

Je lui ai simplement dit bonne nuit, prenant lentement conscience que je ne rêvais pas.

Le fantôme m’a dit qu’il était venu pour me révéler des choses me concernant.

Je me souviens que cela m’a grandement surpris, car pour moi, la vie est une suite de révélations. Mais bon. Je lui ai demandé pourquoi. Il m’a répondu qu’il ne cherchait qu’à m’aider.

C’est alors que j’ai eu un grand fou rire. Cela est sorti de bon cœur, car à mes yeux, c’est lui en sa qualité de fantôme qui avait le plus besoin d’aide. Lui qui était toujours en transition entre deux mondes, errant avant de terminer son passage. Après l’accalmie, je me suis excusé et je lui ai partagé ma perception. Il n’a pas semblé surpris outre mesure, mais il m’a écouté attentivement.

J’ai essayé de lui expliquer le plus simplement que je pouvais que pour moi la mort n’avait pas la représentation d’un arrêt définitif, mais plutôt celle d’un passage ou d’une transformation. Puis, je me souviens lui avoir demandé ce dont il le retenait ici.

Devant le silence, je me suis mis à lui parler d’anxiété. Je lui ai parlé de ces fois où nous sommes en attente avant l’événement et que nous sommes figés. J’ai pris quelques exemples ou nous vivons de l’anxiété, soit avant la visite chez le dentiste, la première rencontre amoureuse, le premier travail, la préparation d’un examen. Dans cet état, nous redoutons une situation hors de notre contrôle, voire un danger, avant qu’il ne survienne. Nous sommes alors déphasés et il peut même survenir des crises d’angoisse. Il m’a regardé avec compréhension.

La peur devient souffrance lorsque nous sommes limités par nos propres possibilités et impuissants face à une situation. La peur d’avoir peur est une émotion puissante qui peut nous empêcher d’avancer.

Il n’y a pas de remède miracle pour se calmer, retrouver son souffle, recentrer son énergie sur ce que nous contrôlons. Il y a des petits trucs personnels que nous avons développé pour nous redonner notre capacité d’agir. Certains vont lire, d’autres, marcher, bref, détourner notre attention des pensées obsédantes pour, par la suite, voir les choses avec plus de sérénité. Les personnes ayant un talent artistique vont se mettre à créer pour sublimer leurs peurs. L’art permet d’extraire le positif de notre imaginaire.

Il m’a regardé sans dire un mot, comme si mes paroles avaient touché son âme en partance et qu’il envisageait le voyage. Il se mit à fredonner un air doux et aérien. Le chant d’un elfe serait surement comparable. Puis, il s’est éloigné tout doucement puis il a disparu comme par enchantement.

À mon réveil, je ne savais toujours pas à quel fantôme j’avais bien pu parler.

Une chanson de Jean-Jacques Goldman – Peur de rien Blues

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 15 août 2017 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :