Simples confidences 5

L’existence peut devenir insupportable tant qu’on ne vit pas sa propre vie. Lorsque l’on commence à assumer ce que nous voulons être et faire, à être présent, une énergie et une lumière se dégagent de ce que nous appelions avant la banalité. Lorsque nous décidons de vivre notre vie, les émotions, leur perception, les pensées et nos actions nous révèlent à notre propre plénitude. Il n’y a plus seulement la vie qui change, notre regard se modifie continuellement.

*

Nous parcourons chacun notre propre chemin qui nous appelle tous vers le même but. Entre la faiblesse et la force, entre la vertu et le vice, entre le travail et l’oisiveté, entre le sacré et le profane, entre la vie et la mort, il y a que des différences de degré. Par nature, nous passons d’une unité à l’Unité par le passage singulier qui nous est offert.

Une pièce musicale de Erik Satie: Gnossienne nº 5 (Reinbert de Leeuw)

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2022 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.