Archives de décembre 2008

Une naissance…   Leave a comment

Humilité en ce jour de naissance,

c’est d’en prendre conscience,

de se voir comme soi

dans un tout sans vouloir tout dépasser…

Mais déjà dire cela,

c’est perdre l’humilité…

doux Jésus !

Publié 24 décembre 2008 par dandanjean dans Réflexion

De Otis, le dieu des ascenseurs   Leave a comment

Dans un ascenseur une personne eu un doute, et se demanda quel était le chemin pour réduire sa consommation ? (Surtout en ce temps des fêtes).

 

Une voix, venue de nulle part, répondit sur un fond de musique d’ascenseur : Il faut te réconcilier avec ce que tu es si tu veux être content de ce que tu as !

 

Morale, éviter les ascenseurs… si vous n’avez pas le temps de vous réconcilier…

Publié 18 décembre 2008 par dandanjean dans Voyages

Grâce à Paul j’ai pu lui chanter   Leave a comment

Berceuse à ma mère

 

Te souviens-tu ma mère

A la fin de ce jour

Des chansons des prières

Et puis des mots d’amour

Qui doucement

Emportait ton enfant

Jusqu’au pays des rêves

 

Aujourd’hui tes paupières

Tombent plus tôt qu’avant

Eteignons la lumière

Et oublions le temps

Qui doucement

A emporté ton enfant

Jusqu’au pays des hommes

Publié 16 décembre 2008 par dandanjean dans Musique

Le sang de l’Éden   Leave a comment

J’ai été saisi d’une vision,

J’ai été happé par une fenêtre

J’y ai vu les ténèbres de mon coeur

J’ai vu les signes de ma dégénérescence

La vision était là, depuis le début

Et l’obscurité poursuit encore son travail

Pour délier les nœuds de la corde qui me retient

Les anges sont prêts, comme les saints

Oh ils sont assis là, en haut, comme des démons

Ils regardent ce qui s’achète…

 

Le sang de l’Eden

Liant la femme et l’homme

Coule au fond de moi

Nous voulions l’union

Oh l’union de la femme

De la femme et de l’homme

 

Mon corps a sûrement glisser

Je crois que je me suis perdu dans cette descente

Oui, je pense que je t’ai perdu dans cette attente

Je ne peux pas obtenir d’assurance pour tout

Tu sais, les rêves ne prennent pas de crédit, seulement l’or

Est-ce un poignard ou un crucifix qui semble luire

Un rêve le tient si étroitement dans sa main…

Et pendant tout ce temps la distance s’accroît entre toi et moi

Je ne comprends pas… la descente, l’attente…

 

Le sang de l’Eden

Liant la femme et l’homme

Coule au fond de moi

Nous voulions l’union

Oh l’union de la femme

De la femme et de l’homme

 

Le rêve m’emmène, à ma demande

Dans cette tendresse, je suis errant, flottant,

Aucune certitude, on ne peut compter sur rien

La séduction,  le succès du moment

Que ce soit un moment, ce moment,

Ce moment d’oubli, un moment de bonheur 

Je peux entendre le lointain tonnerre 

Inouïe de milliards d’âmes

Bruit que chaque créature émet pour parvenir au confort.

Pour le remplissage du vide

 

Le sang de l’Eden

Liant la femme et l’homme

Coule au fond de moi

Nous voulions l’union

Oh l’union de la femme

De la femme et de l’homme

 

Dans le rêve de l’Eden

Nous avons fait tout notre possible

Dans le sang de l’Eden

J’y ai vu la fin avant que tout soit commencé

Avec l’homme et la femme

Et la femme liant l’homme

On a tous rêvé à l’union

Oh, l’union de la femme et de l’homme.

 

Le sang de l’Éden a coulé à travers moi

Coulé dans mes veines

Le sang du rêve se précipite à travers moi

Je suis sûr que quand il n’y a rien qui subsistera

Subsistera le sang du rêve coulant à travers moi

Je la ressens dans mes os

Le sang du rêve se précipitant à travers moi

Rependant ce que l’homme et la femme possède…

Publié 15 décembre 2008 par dandanjean dans Voyages

La vie la mort   Leave a comment

 
A parler avec une personne proche
que j’aime et dont les jours sont comptés
a son chevet, je prend conscience
que l’on connait les différentes façon de mourir,
mais savons-nous réellement
autant de façon de bien vivre?

Publié 13 décembre 2008 par dandanjean dans Réflexion

Douce …pensée   Leave a comment

 

C’est avant tout la douceur qui touche le cœur,

La douceur est une parole silencieuse et profonde….

Publié 12 décembre 2008 par dandanjean dans Réflexion

En ce jour d’élection   Leave a comment

Réflexion de Khalil Gibran…

 

Celui qui, par quelque alchimie sait extraire de son coeur,

pour les refondre ensemble, compassion,

respect, besoin, patience, regret,

surprise et pardon

crée cet atome

qu’on appelle

l’amour.

Publié 8 décembre 2008 par dandanjean dans Réflexion

%d blogueurs aiment cette page :