Les secrets des anciens maîtres de Tai Chi

ImAGE yin yang

Pour les Chinois, il existe deux sortes de pensées.

L’une est appelée Xin (cœur ou pensée émotionnelle), l’autre Yi (pensée sage). La pensée émotionnelle (pensée Yang) se comporte comme le singe, qui saute partout, inconstant, en proie à l’excitation, émotif et adorant s’amuser, tandis que la pensée sage (pensée Yin) se comporte comme le cheval, dont la puissance est grande mais maîtrisable. Chaque fois que vous rencontrez de l’hostilité, c’est le jugement de la pensée sage qui doit prédominer, et non la pensée émotionnelle. Ne restez pas à la surface des choses et cherchez à comprendre les véritables motivations sous-jacentes.

*

Pour être souple, vous devez d’abord être détendu. Pour être correctement détendu, vous devez d’abord relâcher vos articulations. Quand vos articulations sont relâchées, votre corps peut se mouvoir comme un seul bloc et votre Jin peut s’extérioriser comme un fouet souple.

*

Il arrive souvent que le poète reçoive son inspiration des forces les plus essentielles de la vie, qui sanctionnent le talent dans ce qu’il a de plus rare et de plus difficile. Dans le cours d’une vie, la sagesse qui accompagne ce talent devient déterminante. La poésie, don de peindre et de chanter ses émotions, est ce que les poèmes secrets du taïchi-chuan font résonner dans le cœur et dans l’esprit. La culture et la poésie européennes ne proposent rien de semblable au taïchi, art millénaire offrant à la fois illumination spirituelle et transcendance – le sublime, en quelque sorte !

*

La respiration suit l’action, mais reste harmonieuse. Elle est rapide quand l’action est rapide, et lente quand l’action est lente. Cependant, elle demeure tout le temps profonde, harmonieuse et calme, sans être faible ni désordonnée. Quand votre respiration se précipite, votre esprit perd ses repères et s’éparpille, provoquant un mauvais approvisionnement de votre corps en oxygène. Si votre respiration est harmonieuse, votre esprit demeure calme, même si vos mouvements et votre respiration sont rapides.

Yang Jwing-Ming dans Les secrets des anciens Maîtres de Tai Chi

Une pièce musicale de Tai Chi relaxing music

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s