Le livreur de journaux

La Cité de la joie est ce creuset où les rêves sont servis tous les jours, fraîchement cuisinés. C’est l’histoire d’un petit garçon dont le monde tourne autour des ruelles du vieux Calcutta, où il livre les dernières manchettes et passe ensuite le reste de sa journée à rêver.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s