Les certitudes

L’ignorance se nourrit de nos certitudes et elle a tendance à limiter notre développement et une grande partie de notre liberté d’action.

Certes, il est possible d’apprendre beaucoup à partir de ce qui nous est inconnu, mais quand nous croyons tout savoir, il est impossible de franchir l’improbable, car la fermeture de notre esprit est le principal obstacle.

N’oublions pas que bien que le savoir éclaire l’âme du chercheur et non le chemin sur lequel il avance. C’est le désir de découvrir qui éclaire les chemins qui s’offrent à lui.

Les certitudes délimitent le territoire pris pour conquis, et qui en définitive, elles dessinent les barreaux de l’enfermement.

Alors, une fois dans l’enclos de la certitude, il n’est plus nécessaire de se dépasser et de créer. En restant éloigné de l’inconnu, il est sécurisant pour la personne captive de faire l’inventaire de ce qui est maîtrisé, de se nourrir de chiffres pour mieux se camper dans ses positions.

La capacité à reconnaître notre conscience de notre ignorance se trouve au seuil de l’ouverture de toutes les voies du monde.

Une chanson du Jean Jacques Goldman. – Veiller tard

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2020 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

3 réflexions sur “Les certitudes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s