L’héritage spirituel amérindien

ImAGE Totem soleil

Le Grand Esprit est celui par qui la création est advenu. Tous les peuples amérindiens ont leurs récits de création ; tous ont développé leur mythe cosmogonique, en lequel s’intègrent harmonieusement Dieu, le cosmos et l’homme. Tous ont aussi leurs rituels rappelant le geste archétypal du Créateur. Pour eux tous, le Grand Esprit est le puissant Créateur de tout ce monde, la Source créatrice à l’origine de l’univers. Il est le Père matriciel qui, dans sa bonté, a fait exister la création comme un bienfait et comme une bénédiction universelle, qui appellera d’ailleurs chez l’homme le remerciement et l’action de grâces.

Le Créateur a déployé la terre comme un grand manteau sur lequel sont apparus la pierre et tous les minéraux, la plante et tous les arbres, l’animal et tout ce qui rampe, nage, marche et vole, puis l’être humain sous ses différents visages blancs, noirs, jaunes et rouges. Rien n’est inutile en ce monde, tout a sa place en cette création, chaque être possède sa mission sacrée.

À Terre-Mère, le Créateur a donné le Soleil comme un frère aîné et la Lune comme une sœur. Il a créé l’obscurité de la nuit pour le repos et la lumière du jour pour le travail. Il a voulu que la vie et la mort soient inséparables et imbriquées l’une dans l’autre, selon un cycle infini. Puis, pour chaque entité de ce monde, il a créé « un esprit universel », une puissance invisible, comme une énergie spirituelle et une forme idéale, qui puisse s’incarner en cette entité particulière, la guider et l’inspirer dans l’accomplissement de sa mission. En ce sens, tous ces « esprits » sont les gardiens de l’intégrité du monde.

*

La souveraineté est une chose qui s’étend en cercles toujours plus larges, à partir de vous-même.

*

Chaque humain possède en lui une vision sacrée, c’est-à-dire un pouvoir unique qu’il doit découvrir au cours de sa vie, dans le but d’actualiser la vision du Grand Esprit dont il est une expression.

Jacques Languirand et Jean Proulx dans L’héritage spirituel amérindien : Le grand mystère

Une pièce musicale de Florent Vollant – Tout est lié

les paroles sur http://sharedteachings.blogspot.com/2016/09/florent-vollant-tout-est-lie.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s