Fragments d’un enseignement inconnu

C’est seulement lorsque nous réalisons que la vie ne nous mène nulle part qu’elle commence à avoir un sens.

*

Le savoir est une chose, la compréhension en est une autre. Mais les gens confondent souvent ces deux idées.

*

L’homme a une maison a quatre pièces.

L’homme vit dans la plus petite et la plus misérable sans soupçonner le moins du monde, jusqu’à ce qu’on le lui dît, l’existence des trois autres, qui sont pleines de trésors. Lorsqu’il entend parler, il commence à chercher les clés de ces chambres, et spécialement de la quatrième, la plus importante. Et lorsqu’un homme a trouvé le moyen d’y pénétrer, il devient réellement le maître de sa maison parce que c’est seulement alors que la maison lui appartient pleinement et pour toujours.

*

Personne n’a le droit de se dire Chrétien, s’il n’accomplit dans sa vie les préceptes du Christ. Un homme peut dire qu’il désire être Chrétien, s’il s’efforce d’accomplir ses préceptes. S’il n’y pense même pas, ou s’il en rit, ou s’il les remplace par quelque chose de son invention, ou simplement s’il les oublie, il n’a aucun droit de se dire chrétien…

Les gens se disent chrétiens, mais sans comprendre qu’ils ne le veulent pas, qu’ils ne le peuvent pas, parce que, pour être Chrétien, ne suffit pas de le désirer, il faut encore en être capable.

Piotr Demianovitch Ouspenski dans Fragments d’un enseignement inconnu

Une pièce musicale de Yaun – Begin

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s