Les harmonies de l’être

26328_549903255041508_1784731828_n

Pour lui le meilleur moyen de transport, c’était le rêve et la meilleure piste d’envol c’était l’amour.

*

Qu’est-ce que vous en diriez, vous ? Si l’on faisait courir la joie comme un courant d’étincelles, avec des déflagrations de fraternité et des éclats de solidarité qui partiraient dans tous les sens ? Si l’on révélait des gisements inexplorés: des pépites de générosité, d’entraide, de dévouement ? Des ressources inépuisables et encore inexplorées dans le filon des relations humaines, qui permettraient de rendre la plupart des humains milliardaires en sentiments! L’humanité mènerait grand train de joie! Vous ne pensez pas ?

*

Il n’y a pas de réponse définitive aux grandes questions de l’existence, ni de plan prédéterminé pour décider de ta vie. Tes questions, il faut les vivre comme de bienheureux mystères.

*

Je pense que la seule véritable infirmité, c’est un esprit résigné, par ce que lorsque notre tête est colonisée par « A quoi bon ? » au lieu d’être libérée par des « Pourquoi pas ! », on perd la capacité de voir la beauté du monde et les opportunités de la vie.

François Garagnon dans Jade et les harmonies de l’être

Une pièce musicale de A. Vivaldi – Magnificat 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s