La nature de la beauté

J’ai parfois l’impression que la beauté est comme la vérité. Nous avons beau la présenter comme une réalité transcendante et immuable, une fois perçue à partir des facultés sensorielles et intellectuelles de l’humain, celle-ci ne peut être que dans le regard.

Ainsi, chaque personne perçoit cette beauté selon sa juste mesure et en fonction de son état d’esprit et de sa propre expérience. Il n’est donc pas pertinent de perdre son temps à vouloir démontrer une beauté qui rallierait tout le monde puisque celle-ci serait de toute façon décodée en fonction des multiples regards qui fondent l’humanité.

La nature de la beauté ne repose pas sur une échelle d’appréciation absolue à partir de laquelle nous pourrions juger les choses qui nous entourent. Elle est une révélation, une émergence de soi.

La nature de la beauté n’est pas immuable et figée dans le temps, elle relève de la diversité des regards, de la diversité des états de conscience et elle est en constant changement.

Et tout comme l’éveil, la beauté n’est pas un état permanent fixé en fonction d’une quelconque authenticité, elle dépend de l’attention de la personne et de sa capacité à saisir ce point de bascule qui permet de fermer les yeux par gratitude et émerveillement.

Une chanson de David Gilmour – Beauty

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2021 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s