La synthèse des yogas

En nous, il existe deux centres du Pourousha (l’Ame intérieure par laquelle le Brahman nous touche et nous éveille) :

– le Pourousha dans le lotus du cœur qui ouvre tous nos pouvoirs vers le haut,

– et le Pourousha dans le lotus aux mille pétales par où les éclairs de la vision et le feu de l’énergie divine descendent dans la pensée et https://bonjour-sante.ca/LandingPage/dans la volonté en ouvrant en nous le troisième œil.

L’existence de béatitude peut venir à nous par l’un ou l’autre de ces centres.

Quand le lotus du cœur s’épanouit, nous sentons la joie divine, l’amour et la paix se répandre en nous comme une fleur de lumière qui irradie l’être entier . . .

Quand s’ouvre le lotus supérieur, le mental tout entier se remplit d’une lumière, d’une joie et d’une puissance divines derrière lesquelles se trouve le Divin, le Seigneur de notre être sur son trône, avec notre âme à ses côtés ou absorbée en ses rayons ; toute la pensée et toute la volonté deviennent alors une luminosité, un pouvoir, une extase.

Shrî Aurobindo dans La synthèse des yogas

Une pièce musicale de Anoushka Shankar – Guru: Raga Jogeshwari – Jod, Jhala

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s