Se réincarner

Je fais partie de ceux qui habitent un bout de la terre et qui ont été éduqués dans une tradition religieuse où l’idée même de la réincarnation ne pouvait pas être envisagée. Dans cette tradition, on naît, on vit et on meurt. Certains iront jusqu’à dire qu’il faut savoir expier ses fautes sur cette route de l’enfer pouvant nous mener au paradis.

Toutefois, mes expériences de vie m’ont démontré que cela n’est pas tout à fait vrai. Il est envisageable de faire plus que s’incarner, il est possible de se réincarner.

Grâce à la technologie, la réincarnation existe maintenant. Vous doutez ?

J’ai un ami qui est hyper techno, qui m’a appris à tout faire sur mon cellulaire (portable pour d’autres). J’y ai mon agenda, ainsi je n’ai plus besoin de me rappeler les dates de fête, les rendez-vous médicaux, les événements à venir, etc. J’ai aussi mon carnet d’adresses, je n’ai plus besoin de retenir un numéro de téléphone, une adresse courriel ou une adresse civique. Tout y est inscrit. J’ai aussi accès aux rappels pour entretenir mon réseau social. Je gère mes contrats avec mon appareil, mes billets de spectacles, mes commandes de tout ordre, bref j’existe pleinement et je vis réellement grâce à la modernité.

En fait, j’ai vécu pleinement jusqu’au jour où j’ai connu la mort par mon appareil qui avait décidé de se dissocier en pièces à la suite d’une chute de 15 mètres.

L’envers de la médaille de cette vie de modernité, avec l’obsolescence programmée nous sommes appelés à nous éteindre et à revivre l’éternel retour.

Oui, j’ai connu une mort virtuelle. Je n’ai pas eu le temps de l’annoncer à qui que ce soit. Ce fut la fin des transmissions, la mort sans appel….

Puis un jour, j’ai pu réapparaître, m’incarner dans de nouveaux textos, de nouvelles photos (les anciennes étaient désincarnées), de nouveaux contacts. Cette nouvelle incarnation m’a fait prendre conscience que la réincarnation existe. Je peux vivre une nouvelle vie. Bien sûr, il a des flashs de mon ancienne vie, mais pas de traces numériques, rien de tangible. Parfois, des amis me montrent des messages qu’ils ont reçus de moi de mon ancienne incarnation.

Donc maintenant, je sais qu’il y a une vie après la mort virtuelle. Nous avons une nouvelle chance de continuer un projet de vie, de s’incarner dans de nouveaux projets, tout est possible… Rien de spécial, si c’est la vie qui se déploie encore et encore. L’éternel retour. Aujourd’hui, je sais que mourir à la suite d’une désactivation ou d’un bris majeur n’est pas la fin de tout. Il y a un renouveau possible, mais sous une autre version numérique.

Carl Gustav Jung avait raison, il existe un inconscient collectif que certains appellent l’espace infonuagique. Il faut toutefois avoir le code pour y accéder.

Une chanson de Serge Fiori – Le monde est virtuel

Les paroles sur https://www.boiteachansons.net/Partitions/Serge-Fiori/Le-monde-est-virtuel.php

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2022 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s