Archives de janvier 2012

Choisir de vivre   Leave a comment

Assumer signifie que l’on désire être capable de répondre,

c’est à dire capable de répondre de la manière dont on choisi de vivre.

Publié 31 janvier 2012 par dandanjean dans Textes de mon cru

Sauf conduit…e   Leave a comment

L’évidence n’est pas toujours la vérité.

Bien paraître,

maintenir le mensonge,

ne pas assumer ses actes,

refuser d’être authentique,

aident à la parure.

Heureusement, l’âme n’a pas de secret que la conduite ne révèle.

Publié 29 janvier 2012 par dandanjean dans Textes de mon cru

Le regard du coeur   Leave a comment

C’est notre regard qui enferme l’autre dans notre représentation,

et c’est notre coeur qui peut le libérer.

Publié 28 janvier 2012 par dandanjean dans Textes de mon cru

Faiseur d’avenir   Leave a comment

Contrairement au passé, on ne subit pas l’avenir, on le fait.

Publié 26 janvier 2012 par dandanjean dans Textes de mon cru

Quesponse   Leave a comment

La réponse vient du même endroit que la question.

Publié 24 janvier 2012 par dandanjean dans Textes de mon cru

Nouvel an chinois   Leave a comment

Le lundi 23 janvier 2012, lors de la nouvelle lune débutera l’année du Dragon d’Eau qui succède au Lapin de métal. L’année 2012 correspond à la 4709e année chinoise.

Le conte des quatre dragons

Remontons dans les temps reculés… à l’époque où la Terre n’était qu’un gigantesque bloc de terre sans rivières ni lacs, simplement entourée par la Mer de l’Est. Dans cette étendue d’eau infinie, vivaient quatre dragons : le Grand Dragon, le Dragon Jaune, le Dragon Noir et le Dragon Perle. Un jour, ces merveilleuses créatures décidèrent de s’échapper dans le ciel. Alors qu’elles batifolaient dans les nuages, le Dragon Perle observa la Terre du haut des cieux et interpella ses frères. Le sol était jonché de sublimes offrandes et les populations, agenouillées dans les brumes des encens, imploraient les êtres divins. Les pauvres gens agonisaient dans l’attente de la moindre goutte de pluie. Devant tant de malheur, les Dragons s’indignèrent. Ils se dirigèrent vers le palais de l’Empereur de Jade, tout puissant au sommet du paradis,  pour lui demander de l’aide. Celui-ci reprocha aux dragons leurs errances célestes et refusa de faire tomber la pluie. Outragé, le Grand Dragon eut une idée : il propulsa l’eau de la mer du haut du ciel pour qu’elle se répande sur les populations et sur les récoltes. Les gens dansèrent et hurlèrent de joie, élevant leurs bras vers le ciel en signe de reconnaissance. Furieux, l’Empereur de Jade fit arrêter les quatre Dragons et les enfermât dans quatre montages. Malgré leur captivité, les Dragons ne regrettèrent jamais leur bonne action, déterminés à veiller à la prospérité du peuple. Ils se transformèrent en quatre rivières qui serpentent entre les montagnes, les vallées et traversent les terres, apportant de l’eau aux humains. C’est ainsi que naquirent les grandes rivières de Chine : le Heilongjian (Dragon Noir), le Huanghe (Dragon Jaune), le Changjiang (Grand Dragon) et le Zhujiang (Dragon Perle).

Publié 23 janvier 2012 par dandanjean dans Textes de mon cru

Impératif présent   Leave a comment

L’espérance, les attentes sont les chaînes

qui emprisonnent dans le futur,

Fais-toi le présent de laisser ces attaches.

Publié 22 janvier 2012 par dandanjean dans Textes de mon cru

%d blogueurs aiment cette page :