Archives de juillet 2013

Caverne d’Ali Baba ou de Platon?   2 comments

Caverne

Au lieu de chercher partout,

regarde dans tout ce que tu possèdes,

et puise dans ce qui te manque!

Publié 31 juillet 2013 par dandanjean dans Réflexion

Bénévole   2 comments

Bénévole

La rencontre de gens remarquables, de personnes de cœur, qui font la différence auprès des autres, rarement nous quittent.  On les voit, puis après la rencontre, ils entrent en nous. Ils nous nourrissent comme une rivière et nous permettent de grandir.

Publié 30 juillet 2013 par dandanjean dans Réflexion

Rob Thomas, une version différente de Smooth   5 comments

Santanasmooth

Une chanson que l’on connait dans sa version plus électrique avec la touche magine de Carlos Santana.

C’est bon d’entendre une autre dimension de cette expression créatrice.  Un doux plaisir.

http://www.youtube.com/watch?v=ZlViwi2A6PE

Version avec Santana

http://www.youtube.com/watch?v=f-y2LUh-9AA

Paroles et traduction de « Smooth (feat. Rob Thomas) » (Site la coccinelle)

Smooth (feat. Rob Thomas) (Douce)

Man it’s a hot one Mec, elle est trop sexy

Like seven inches from the midday sun

Comme à sept pouces du soleil de midi

I hear you whispering the words to melt everyone Je t’entends murmurer les mots pour embrouiller tout le monde

But you stay so cool Mais tu reste cool

My my muñequita my Spanish harlem mona lisa Ma petite poupée, Ma mona lisa espagnole d’harlem

Your my reason for reason Tu es la cause de ma raison

The step in my groove Les pas dans ma danse

And if you say this life ain’t good enough Et si tu dis que cette vie n’est pas assez bien

I would give my world to lift you up Je donnerai mon monde pour améliorer le tien

I could change my life to better suit your mood Je pourrais changer ma vie pour mieux suivre ton état d’esprit

Cause you’re so smooth Parce que tu es trop douce

And it’s just like the ocean under the moon Et c’est comme l’océan sous la lune

Well that’s the same emotion that I get from you C’est pareil à l’émotion que je reçois de toi

You got the kind of lovin that can be so smooth Tu as une façon d’aimer qui peut etre si douce

Gimme your heart, make it real Donne moi ton coeur, pour de vrai

Or let’s forget about it Ou oublions tout ça

I’ll tell you one thing Je vais te dire une chose

If you would leave it would be a crying shame Si tu partais, ça serai une honte humiliante

In every breath and every word I hear your name calling me out Dans chaque souffle et dans chaque mot j’entends ton nom m’apeller

Out from the barrio, you hear my rhythm from your radio Hors du quartier, tu entends mon son de la radio

You feel the turning of the world so soft and slow Tu sens la terre tourner doucement et lentement

Turning you round and round Elle te tourne autour

And if you say this life ain’t good enough Et si tu dis que cette vie n’est pas assez bien

I would give my world to lift you up Je donnerai mon monde pour améliorer le tien

I could change my life to better suit your mood Je pourrais changer ma vie pour mieux suivre ton état d’esprit

Cause you’re so smooth Parce que tu es trop douce

And just like the ocean under the moon Et c’est comme l’océan sous la lune

Well that’s the same emotion that I get from you C’est pareil à l’émotion que je reçois de toi Y

ou got the kind of lovin that can be so smooth Tu as une façon d’aimer qui peut etre si douce

Gimme your heart, make it real Donne moi ton coeur, pour de vrai

Or let’s forget about it Ou oublions tout ça

Publié 29 juillet 2013 par dandanjean dans Musique

Se construire   7 comments

illusion2.jpg

Rien ni personne ne pourra te rendre heureux

si tu nenourris pas ton équilibre intérieur.

Ce sont tes propres projets qui tissent la voie de ta vie.

Ne laisse pas autrui te dicter ce que tu dois faire

et ne te fie pas à ceux qui te font des promesses qui ne tiennent pas.

En fait, ton bonheur, tu te le construiras toi-même.

Célèbre le sens et non la multitude.

Publié 28 juillet 2013 par dandanjean dans Réflexion

Effleurer le bonheur   2 comments

bonheur-dans-la-main

Il était cinq heures du matin.

Il avait eu la pire journée de sa vie, et heureusement il s’était endormi,

Il était cinq heures du matin.

Sans souvenirs et immobile, il regarda sa main devant son visage, et eu un grand sentiment de bonheur.

Il était reposé, calme, présent.

Puis le bonheur disparu, faisant place aux souvenirs d’hier et aux exigences de cette nouvelle journée.

Il était cinq heures une minute du matin.

Il n’avait qu’effleuré le bonheur

Publié 27 juillet 2013 par dandanjean dans Réflexion

Énigmes…   4 comments

mandala soi

On peut imaginer différents mystères.

Je vous en soumets cinq.

Le cerveau. Un ensemble organique qui est capable de sélectionner des réponses précises face à un ensemble de possibilités.  Il permet la pensée.

Les mathématiques.  Comment est apparue cette structure permettant au cerveau d’élaborer des réponses à partir d’un magma d’événements, du chaos.

Les lois de la physique.  Elles nous apparaissent comme une structure qui rayonne à partir d’un point unique, d’un point de départ.

La vie.  On ne sait pas d’où elle provient, rien sur son origine, et elle est omniprésente. Mais je pense donc je suis…

L’amour. Celui que l’on éprouve pour l’autre, comme une âme soeur, et qui est habité d’un désir qui est quelque chose de bien plus puissant que soi.

Publié 26 juillet 2013 par dandanjean dans Réflexion

Alexis Zorba de Nikos Kazantzakis   4 comments

zorba-le-grec-07-g

Le dernier homme – qui s’est délivré de toute croyance et de toute
illusion, qui n’attend plus rien, ne craint plus rien – voit l’argile
dont il est fait, reduite en esprit, et l’esprit n’a plus rien où jeter
ses racines pour sucer et se nourrir. Le dernier homme s’est vidé; plus
de semence, plus d’excréments, ni de sang. Toutes choses sont devenues
mots, tous les mots jongleries musicales. Le dernier homme va encore
plus loin: il s’assied au bout de sa solitude et décompose la musique en
muettes équations mathématiques. […] C’est Bouddha qui est le dernier
homme! m’écriai-je. Là est son sens secret et terrible. Bouddha est
l’âme pure qui s’est vidée; en lui, c’est le néant, il est le Néant

Publié 25 juillet 2013 par dandanjean dans Livres

%d blogueurs aiment cette page :