Archives de novembre 2015

Murmures de Carl Sagan   Leave a comment

nebuleusehelice

Carl Sagan, un astrophysicien décédé en 1996 a conçu un calendrier cosmique résumant en une seule de nos années toute l’histoire de l’univers afin de nous donner une idée des différents âges cosmiques. Dans ce calendrier, la matière, les premières étoiles, leurs héritières et nombres de galaxies sont créées au cours des huit premiers mois. Le système solaire n’apparaît que début septembre.

Quant à l’homme moderne, l’intégralité de son histoire tient dans les huit dernières minutes de cette année condensée, ce qui donne la mesure de sa place dans l’épopée de l’univers.

(…) le départ est donné par le big bang, le 1er janvier à 0 heure, et notre présent est représenté par le 31 décembre à minuit.

La durée réelle de cette année condensée est de 13, 7 milliards d’années, l’âge de l’Univers.

Chacun des jours du calendrier représente 37,5 millions d’années, chaque heure 1,6 million d’années, chaque minute 26 millénaires et chaque seconde 434 ans.

(…)Dix secondes avant la fin de cette année, Sargon fonde l’Empire akkadien en Mésopotamie et des pierres commencent à se dresser sur le site de Stonehenge. A 23h 59min 51s, c’est le début du Nouvel Empire en Égypte. Une seconde plus tard naît le judaïsme, première grande religion monothéiste. Athènes et Rome sont fondées dans la seconde suivante. Encore un décalage de la trotteuse et Alexandre le Grand conquiert le monde. A 23h59 min 55 s, le christianisme apparaît et l’Empire Romain est à son apogée. Une seconde plus tard, il chute et Mahomet naît, vit et meurt.

Puis Charlemagne est sacré empereur et les croisades commencent. Il est 23h 59min 58s et la guerre de cent ans fait rage, Constantinople est prise et Christophe Colomb découvre l’Amérique. Au cours de l’ultime seconde de cette année cosmique, les peuples se révoltent contre leurs rois, deux guerres mondiales ont lieu, l’homme est assez puissant pour aller sur la Lune, modifier le climat de sa planète…et reconstituer l’histoire du cosmos.

Une pièce musicale  Richard Strauss – Also Sprach Zarathustra, Op. 30

Publié 30 novembre 2015 par dandanjean dans Livres

Tag(s) associé(s) : , , ,

Où les routes sont tracées, je perds mon chemin   Leave a comment

Oiseau

Où les routes sont tracées, je perds mon chemin.

Sur la vaste mer, dans le bleu du ciel, il n’y a point de lignes marquées.

Le sentier est caché par les ailes des oiseaux,

le feu des étoiles, par les fleurs des saisons différentes.

Et je demande à mon cœur : ton sang ne porte-t-il point la connaissance de l’invisible chemin ?

Rabindranath Tagore dans Le jardinier d’amour, la jeune lune

Une chanson Neil Diamond – Be

Publié 29 novembre 2015 par dandanjean dans Livres

Tag(s) associé(s) : , , ,

Modernité et désarroi   1 comment

Lotus

Soulignant ce fait, j’en viens à cette remarque d’apparence bénigne, mais que je crois capitale. Est-il vrai – surtout de nos jours – que la conception anthropologique moderne qui prive l’homme de sa dimension spirituelle, qui le prive de l’esprit, et le condamne par là à n’être que physique et psychique, que corps et âme, est-il vrai que cette conception « marche »?

Est-il vrai qu’elle « marche » si bien que cela?

Le contraire n’est-il pas bien plus évident?

Et si l’essentiel des maux qui accablent l’homme actuel: maladies, angoisse, solitude, dépression, suicide, drogue….., si l’essentiel des maux qui atterrent les sociétés modernes: chômage, inégalité, pauvreté, racisme, délinquance, criminalité, terrorisme, guerres…., si l’essentiel des maux qui maintenant exténuent la terre: extinction des espèces animales, réchauffement climatiques, marées noires, désertification, épuisement des ressources, déforestation éhontée… si cet essentiel venait précisément, de ce que l’homme se conçoit, se construit et se vit sur la base d’une représentation de lui-même qui soit fausse et ne rende pas justice à la réalité de son être?

D’une représentation de lui-même qui, parce qu’elle déforme tout ce qu’elle voit et tout ce qu’elle touche, ne lui donne pas accès au monde tel qu’il est et le plonge dans un immense désarroi?

Une chanson L’hymne à la beauté du monde Version Cirque du soleil

Publié 29 novembre 2015 par dandanjean dans Livres, Musique

Tag(s) associé(s) : , , ,

+ Convictions et – connaissances   Leave a comment

illusion2.jpg

Si vous voulez avoir des convictions, il faut posséder le moins de connaissances possible. Si par malheur, vous avez des connaissances, vous aller nuancer, relativiser et les images seront moins claires.

Mémoire et traumatisme : L’individu et la fabrique des grands récits de Boris Cyrulnik et Denis Peschanski

Une prestation musicale Valerie Inertie Cyr Wheel

Publié 28 novembre 2015 par dandanjean dans Livres

Tag(s) associé(s) : , , ,

Wake up   Leave a comment

respiration conscience

Ce matin j’ai regardé le lever de vie autour de moi.

Quand j’ai fermé les yeux, c’est là que la vie m’a soulevé.

Une chanson Yoav Wake up

Publié 28 novembre 2015 par dandanjean dans Réflexion

Tag(s) associé(s) : , , ,

Souvenir d’Arnaud   2 comments

A Desjardins

Vous n’êtes prisonniers de rien d’autre que de vos pensées Vous n’avez à vous libérer de rien d’autre que de vos pensées. Voilà la vérité. Et vous n’avez pas d’autre problème que celui de vos pensées. Vous n’avez aucun problème, ni avec votre santé, ni avec votre métier, ni avec votre patron, ni avec vos enfants, ni avec votre femme, ni avec votre voisin, ni avec votre propriétaire, ni avec le maire de votre commune. Vous n’avez qu’un seul problème : un problème entre vous et vos pensées…

Une pièce musicale Yann Tiersen – La valse d’Amélie

https://www.youtube.com/watch?v=uNRmUAdoAyk

Publié 27 novembre 2015 par dandanjean dans Livres

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Quand une présence émane de l’oeuvre   Leave a comment

Boutique rêves

Est-ce que vous vous rappelez ce qui se passe en vous quand vous êtes créatifs? Votre premier dessin, votre premier texte, votre première chanson, votre premier personnage, quel que soit l’âge de cette première expérience, elle vous a soulevée.  Puis comme une quête, vous l’avez revisitée.

Peut-être qu’un jour vous vous êtes attaché seulement à l’objet créé, à votre œuvre, et ainsi dissocié de cette captation, de cette énergie créatrice qui agit en nous.

Apprendre à chevaucher cette énergie créatrice en nous, présente chez tous, notre vraie nature, nous fait voir la vie comme un voyage dans la magie qui nous entoure à tout moment.

Cette énergie inépuisable finit par déborder dans tous les gestes de notre vie, pas seulement dans nos actes créatifs volontaires dans le but de réaliser une œuvre spécifique, mais dans les actes du quotidien.

Toutefois, c’est lorsque que nous nous fermons à ressentir cette énergie la magie s’amenuise, et nous perdons contact avec la criée novatrice de notre vie.

J’ai remarqué que les personnes dont je sentais par leurs yeux et leurs sourires remplis de compassion cette folle présence à la vie créait les plus belles œuvres, car leur présence émanait de l’œuvre.

Une chanson Alegria

Publié 26 novembre 2015 par dandanjean dans Réflexion

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :