La grâce du recueillement   Leave a comment

ImAGE Lotus

Pour ceux qui contemplent la divine Essence, chaque jour est le premier; nous habitons l’Éden et l’Aurore.

*******

Ce que l’esprit contemple est un seul point – insaisissable entièrement soustrait à l’expression, libre et divin « Es hat nichts mit nichts demein », comme disent les mystiques rhénans (« cela n’a rien de commun avec rien »)

*******

Ce foyer unique à la lumière duquel nous regardions toutes choses, c’est lui maintenant qui fige nos regards : comme la fleur à la maturité se recueille vers la source toujours vierge de son être, ainsi la vie de l’âme s’accomplit et s’achève dans le silence contemplatif.

*******

Il me semble que la contemplation nous conduit à une immobilité merveilleuse : celui qui dit, je vois ne dit plus : je veux. Que ces instants deviennent notre vie.

*******

Tout invite au recueillement, car le ciel intérieur est toujours limpide et le regard y plonge librement.

*******

La grâce du recueillement est une découverte infinie : notre prison est fermée au-dehors, ouverte au centre sur un vierge espace.

*******

Quand on reste tout immobile, toutes les étiquettes tombent. Si l’on n’est plus attaché à rien, il ne reste que le pur Soi-même.

Fragments métaphysiques et mystiques de Dom Jean-Baptiste Porion (1899-1987)

 

Une chanson de Schola de l’Abbaye de Hauterive, Choeur des Ambrosiniens – Sanctus

Publié 22 octobre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :