La lampe et la flamme   Leave a comment

amitié788_7e6efacafd290a123f13602d5aa46fbb

La lampe renferme son huile, la conserve jalousement dans son étreinte et la protège contre toute déperdition ; elle se retranche ainsi dans un parfait isolement de tout ce qui l’entoure ; elle est avare. Mais lorsqu’on l’allume, elle trouve aussitôt son rôle ; des rapports s’établissent entre elle et des objets proches ou lointains, et elle sacrifie librement ses réserves d’huile pour alimenter la flamme.

Notre moi est comme cette lampe.

Tant qu’il thésaurise ses possessions, il se maintient dans les ténèbres ; sa conduite contredit son véritable but.

Lorsqu’il trouve l’illumination, il s’oublie instantanément, tient haut la torche et la nourrit de tout ce qu’il possède, car là il se révèle.

*

La lampe doit donner de son huile à la flamme et ainsi faire se réaliser la raison d’être qu’elle recélait.

L’émancipation n’est pas autre chose.

 

Rabindranath Tagore dans Sâdhanâ

 

Une chanson de Deva Premal & Miten with Manose – In The Light of Love/ Om Shree Dhanvantre

Paroles en français sur http://guillaumedoucere.canalblog.com/archives/2015/01/18/31337870.html

Publié 20 février 2018 par dandanjean dans Contes, Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :