Rencontre avec Christian Bobin   Leave a comment

Mains monde

Rencontrer quelqu’un, le rencontrer vraiment – et non simplement bavarder comme si personne ne devait mourir un jour -, est une chose infiniment rare.

La substance inaltérable de l’amour est l’intelligence partagée de la vie.

*

L’intelligence n’est pas de se fabriquer une petite boutique originale. L’intelligence est d’écouter la vie et de devenir son confident.

*

Être vivant c’est être soi, seul dans son genre.

*

Il n’y a pas de plus grande joie que de connaître quelqu’un qui voit le même monde que nous. C’est comme apprendre que l’on n’était pas fou.

*

On ne connaît jamais mieux une chose que par son manque.

*

Le paradis est l’endroit où nous n’aurons plus besoin d’être rassurés.

*

Elle dresse en secret la liste de ce qu’elle aime: les poètes, le soleil, l’été, le paradis. C’est tout. La liste est close, note-t-elle, et le premier terme suffit: les poètes engendrent un soleil plus pur que le soleil, leur été ne décline jamais et le paradis n’est beau que d’être peint par eux.

*

La distance est la racine de la douceur. La vie ne serait rien sans la contemplation.

Christian Bobin dans La dame blanche

Une pièce musicale de Pat Metheny – The Sound Of Silence

Publié 25 avril 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :