Pascal Duquenne, quand la trisomie n’est plus vraiment un handicap

Pascal Duquenne n’est pas un trisomique comme les autres. Lorsqu’il se promène dans sa ville, Bruxelles, tout le monde s’arrête pour lui dire bonjour.

Il s’appelle Pascal Duquenne et son destin est hors du commun.

Il y a plus de 20 ans, alors qu’il joue au théâtre avec d’autres trisomiques, il est remarqué par un réalisateur qui va lui offrir le rôle de sa vie. Pascal va donner la réplique à Daniel Auteuil dans le film le 8e jour.

C’est la première fois qu’un trisomique tient un 1er rôle au cinéma, et le film va remporter un succès inattendu. Au festival de Cannes en 1996, Pascal obtient le prix d’interprétation masculine avec Daniel Auteuil. Depuis, il est devenu un modèle de réussite pour toutes les personnes atteintes de déficience mentale.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s