Libre de quoi?

cage pensées

C’est beaucoup plus facile pour accepter la réalité de se dire que nous avons le libre arbitre et que nous avons une bonne part de contrôle sur nos vies.

Mais est-ce vrai?

Et pourquoi se rassurer?

Nous avons besoin de contrôler les principaux leviers de notre vie. Par exemple, pour quelqu’un comme moi résidant dans un pays nordique, il nous faut apprendre à contrôler la température de l’endroit où nous vivons avec un système de chauffage, des rideaux et des draps. Il en est de même dans beaucoup de sphères de notre vie, que ce soit la nourriture, l’habillement ou nos activités récréatives. Bien que ce premier niveau de prise de décision existe, dans les faits, est-ce que nous avons le contrôle à tous les niveaux?

Nous n’avons pas contrôlé le pays et la famille où nous sommes nés. Nous pouvons, à force de travail et de détermination, poser au cours de notre vie des gestes qui feront en sorte que nous pourrons corriger certains aspects notamment par les études, la vie de couple ou l’immigration.

L’un des niveaux de contrôle le plus névralgique est celui de notre esprit. C’est tout un défi que de pouvoir réellement contrôler nos propres pensées et émotions. Nous vivons dans un environnement où les troubles et déficits de l’attention sous toutes les formes commandent plus que jamais une réappropriation de notre capacité d’agir.

L’industrie de la publicité a bien compris qu’une personne qui n’a pas de réel contrôle de son esprit est manipulable. Elle développera des stratégies pouvant induire de nouveaux besoins et de nouveaux désirs.

Apprendre à calmer son esprit, à devenir plus réceptif est un très bon début pour se réapproprier sa capacité d’agir. Il nous faut avoir des attentes accessibles et à notre mesure.

Il n’est pas certain que le contrôle total de l’esprit soit quelque chose de possible ou de souhaitable, c’est une attente titanesque.

Calmer l’esprit et développer l’attention au quotidien ne nous rassurera pas, mais nous permettra de prendre conscience de ce que nous vivons et de ce qui se passe. Et surtout, cela va nous permettre d’inverser la perspective, d’accueillir et d’accepter la vie comme elle est. Apprendre à percevoir nos limites et composer avec. Apprendre à s’accepter, puis s’adapter à notre environnement.

Il n’y a pas d’heure idéale pour l’entraînement de l’esprit, ce n’est pas le matin ni le soir. Ce n’est pas sur un zafu ou sur une chaise. C’est avant tout à l’instant précis où il est judicieux de calmer son esprit, que nous soyons au travail, au restaurant ou dans la rue.

Une chanson d’Arcade Fire interprétée par Peter Gabriel – My Body is a cage

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/958348.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s