Après l’éveil

Arrive un autre jour inattendu

Qui a frôlé les chemins de l’imaginaire

Parcouru les voies de l’improbable

Avant de venir se poser en moi.

Tout va si vite

Juste le temps de regarder dehors

Et je suis déjà extériorisé

Comme un nuage qui passe.

Aussi simple et insoluble

Nos vies se croisent par l’intérieur

Et nos mots laissent s’effeuiller

Nos histoires inachevables.

Avec ce peu de temps qui m’est alloué

Sous de perceptibles scintillements d’étoiles

On m’a appris à m’éloigner de toi

Pour entrer dans ce monde à ton insu.

Seul à seul, les instants brillent

Et tout le jour balance entre ciel et terre

Je me lève et me tiens debout

Pour avancer en moi dans ce monde.

Une chanson de Richard Séguin – Au porte du matin

Les paroles sur https://laboiteauxparoles.com/titre/209/aux-portes-du-matin

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2020 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s