Vivre zen

tumblr_p177pzLDr71sz7axzo1_640

Chaque fois qu’on voit virevolter les pensées et qu’on les identifie, on renonce à soi : on abandonne le petit moi – les pensées ne sont rien d’autre – pour revenir à ce qui se passe. On revient à la conscience de ses sensations physiques, du bruit des voitures, de l’odeur du déjeuner.

*

Résultat : la vie rentre en scène.

*

La plupart de nos difficultés, de nos espoirs et de nos soucis sont imaginaires. Rien n’a jamais existé, en dehors du moment présent. C’est tout ce qu’il y a, c’est tout ce que nous sommes. Pourtant, la plupart des êtres humains vivent dans leur tête et passent cinquante à quatre-vingt-dix pour cent de leur temps dans un monde imaginaire. On pense à ce qui nous est arrivé, à ce qui risque de nous arriver, aux sentiments que cela suscite en nous.

*

Rien que des chimères, des produits de l’imagination. La mémoire est imagination. Et chaque souvenir auquel on s’accroche nous sabote la vie.

Charlotte Joko-Beck dans Vivre zen

Deux pièces musicales – Eleanor Rigby e Strawberry fields forever

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s