Sous la toile

P1070798

Elle prit son pinceau, et regarda sa toile comme si elle était face à un mur. Elle laissait une énergie s’accumuler. Puis avec un élan systématique, elle fit les premiers traits.

Elle était parvenue à une voie de passage et elle entra dans les possibilités d’un cadre déterminé.

Avec fougue et énergie, elle était dans un état sans temps, ou toutes ses forces conscientes tout comme celles encore plus puissantes de son subconscient, étaient mobilisées dans l’acte.

Lentement, l’œuvre prenait forme, et finit par se former autour d’elle-même, une impulsion de beauté qui impose la vision de l’artiste aux autres êtres.

Lorsqu’elle déposa le pinceau, elle était en paix. Elle avait suscité, par le pouvoir invisible de son esprit, l’émergence d’une représentation du monde qui était dissimulé par la toile.

Une chanson de Jean Ferrat – Picasso Colombe

Les paroles sur https://greatsong.net/PAROLES-JEAN-FERRAT,PICASSO-COLOMBE,103281064.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2020 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s