Le cerveau de la solitude

Les mesures de confinement dues à la pandémie de COVID-19 ont privé bien des gens de contacts sociaux. Pour ceux qui vivent seuls, l’isolement est devenu leur quotidien. De plus en plus d’études démontrent que la solitude prolongée peut avoir des conséquences concrètes sur le cerveau.

Découverte | Le cerveau de la solitude

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s