Petits exercices de courage

Pour devenir ceinture noire, on va aux entraînements ; pour réussir un examen, on révise, on fait des exercices, on se couche tôt pour être en forme.

Si on veut progresser au piano, on travaille chaque jour, on fait des gammes et des exercices…

Avec le courage, c’est pareil. On peut s’entraîner, chaque jour. En faisant attention à ne pas rater les moments qui demandent du courage.

*

On peut aussi se poser des questions, et en poser aux autres. Et chercher ensemble des réponses… ou bien se rendre compte que, quelquefois, on ne trouve pas de réponse : derrière une question, il s’en cache une autres, et encore une autre, et encore une autre…

En voici quelques-unes, en vrac… de quoi s’occuper des heures ! « Dessinateur ou écrivain, qu’est-ce qui vous tente le plus ? Pourquoi ? Peut-on penser sans mots ? Pourquoi est-ce important de connaître beaucoup de mots, et même, de connaître le plus de mots possibles ? Les images peuvent-elles nous tromper, et les mots ?

*

Les gens courageux ont peur : ils se rendent compte des difficultés et des dangers qu’ils vont devoir surmonter.

La peur est une force qui veut nous écraser, nous paralyser, une force qui nous empêche de parler, d’agir, de réagir. Cette force, le courage réussit à la transformer : elle devient une force pour agir.

Brigitte Labbé dans Le courage et la peur

Une pièce musicale Braveheart Soundtrack – Film Symphony Orchestra – Palau de la Música – LMV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s