Empreinte de vie

Lors de la grossesse, les cellules du bébé migrent dans la circulation sanguine de la mère, puis reviennent dans le bébé, c’est ce qu’on appelle le » microchimérisme fœto-maternel « .⁠

Pendant 41 semaines, les cellules circulent, fusionnent, et après la naissance du bébé, bon nombre de ces cellules restent dans le corps de la mère, laissant une empreinte permanente dans les tissus, les os, le cerveau et la peau de la mère, et y restent souvent, pendant des décennies.

Chaque enfant qu’une mère aura ensuite laissera également une empreinte similaire sur son corps.

Même si une grossesse ne se termine pas à terme ou si vous avez un avortement, ces cellules migrent toujours dans votre circulation sanguine.

Le bébé aide à réparer la mère, tandis que la mère construit le bébé.

À quel point cela est magique ?

C’est souvent la raison pour laquelle certaines maladies disparaissent pendant la grossesse.

C’est incroyable de voir comment les corps des mères protègent le bébé à tout prix, et le bébé protège et reconstruit la mère – afin que le bébé puisse se développer en toute sécurité et survivre.

Des études ont également montré des cellules d’un fœtus dans le cerveau d’une mère, 18 ans après l’accouchement.

À quel point est-ce incroyable ?

Si vous êtes une maman, vous savez comment vous pouvez intuitivement sentir votre enfant même lorsqu’il n’est pas là… Eh bien, il existe maintenant des preuves scientifiques que les mamans les portent pendant des années et des années, même après qu’elles les aient mis au monde.

Steve Moradel dans Sur les hauteurs des chutes du Niagara

Une pièce musicale Peter Gabriel – Low Light

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s