Se(ai)mer

Pour aimer les autres, on nous rappelle souvent qu’il faut d’abord s’aimer et s’accepter réellement. Mais, comment faire pour s’aimer soi-même ? C’est certainement l’un des défis les plus difficiles que nous ayons à relever. On n’apprend pas à l’école comment s’aimer, on apprend les codes de conduites. Et, très souvent l’angle d’approche est un magma de concepts non intégré, ne pas penser seulement à soi, être parmi les meilleurs, s’entraider et prendre soin de soi.

Devant l’absence de repères, beaucoup d’entre nous avons opté pour une approche semi-inconsciente qui consiste, d’une part, à tenter de trouver un partenaire qui saurait nous traiter comme nous le souhaitions, et, d’autre part, apprendre, par cette relation amoureuse, comment nous aimer vraiment. L’exercice d’une relation entraine les enjeux de contrôle, de dépendance, d’appartenance, bref l’espace où s’immisce l’amour conditionnel. Mais, au bout du compte, tout cela n’a fait que nous éloigner de l’amour de soi.

L’expérience d’apprendre à s’aimer c’est souvent une approche contre-intuitive. Parfois, il faut apprendre à nous éloigner de personnes proches, qui disent nous aimer, afin de nous retrouver. Il arrive des situations dans une famille où les relations deviennent viciées. Il arrive que l’on doive s’éloigner de personnes que l’on croyait des amis, car elles nuisent maintenant à notre développement. Il arrive que l’on doive mettre fin à une relation amoureuse, pour préserver la capacité d’aimer encore un jour. Le sentiment de déchirure ou de rupture peut sembler contre-intuitif dans la perspective où l’on cherche à apprendre à nous aimer, mais c’est pourtant la bonne chose à faire.

Apprendre à s’aimer nous amène à accepter nos choix, évitant de vivre dans un passé qui nourrit les remords. C’est aussi se donner le temps de développer cette capacité de vivre dans le présent, et de se nourrir de ce que nous pouvons faire pour être mieux dans notre peau, de susciter des jours heureux et qui sait, de nourrir notre esprit en éprouvant de l’attention pour nous-mêmes et, exprimer, par nos actions, de la compassion pour le monde qui nous entoure.

Une chanson de Les respectables interprétées par Virginie Fortin et Pierre Lapointe – Amalgame

Les paroles sur https://laboiteauxparoles.com/titre/48102/amalgame

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2022 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s