L’avènement 3

L’idée que l’avènement fait naître un état qui n’existait pas auparavant ouvre de nouvelles perspectives. Aussi vrai que nous ne puissions pas prédire avec exactitude ce qui naîtra du point de bascule qui transformera notre humanité, il en est de même pour le retour en arrière.

Un astrophysicien vous dira probablement que nous sommes, en tant qu’humains, trop dans l’après, notamment avec les notions d’espace et de temps qui ont émergé du Bing Bang, pour bien concevoir un avant, car notre représentation du monde a radicalement changé. Il vous dira même qu’étant donné que le temps a émergé de ce point de bascule, il ne peut pas y avoir d’avant.  

C’est une réponse qui est contre-intuitive, mais elle est intéressante. On peut essayer de comprendre la civilisation chinoise à l’époque de la création du Yi King, il y a 3 000 ans, mais il faut reconnaître que nous ne vivons plus les mêmes conditions pour apprécier toutes les nuances.  

Ce qui se vit au niveau des grands ensembles se vit aussi sur le plan de l’infiniment petit. La médecine moderne nous a permis de comprendre que bien que notre corps et notre esprit représentent un système cohérent, dont les parties sont interdépendantes, il existe toujours un mouvement en nous qui tend vers une certaine complexité. Ainsi, il arrive que des cellules porteuses d’une mutation deviennent des cellules cancéreuses. Des interactions, des mutations génétiques s’accumulent avec le temps dans notre corps et pour certains, un point de bascule fait en sorte que nous développions un cancer ou une autre forme de maladie.

Ce qui est intéressant, finalement, peu importe que nous regardions la nature avec nos yeux, le cosmos avec un télescope ou l’infiniment petit avec un microscope, on se rend compte que le processus est le même. Derrière l’avancée de nos connaissances, il y a presque toujours eu un pari, une intuition, qui a permis d’explorer une voie incertaine qui fut empruntée pour s’y rendre. 

C’est la beauté de n’accepter aucune certitude, et d’accepter d’explorer des voies de passage, qui à priori, peuvent sembler improbables, ainsi tout devient possible.

Une chanson de Les Séguin – Les saisons

Les paroles sur https://www.frmusique.ru/texts/s/seguin_richard_marie/lessaisons.htm

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2023 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s