La chute des corps expliquée par Etienne Klein

Le scientifique et philosophe des sciences Etienne Klein nous explique comment la loi physique de la chute des corps a été mise au jour, et comment ce que l’on croit voir peut être trompeur… Car comme il le dit lui-même, « ce n’est pas en observant les phénomènes que l’on comprend les lois qui les gouvernent. »

La chute des corps expliquée par Etienne Klein – Matière à contredire

Les voyages dans le temps sont-ils possibles ?

L’homme peut-il voyager dans le temps? Le professeur Durand démystifie cette idée.

Stéphane Durand a complété ses études doctorales et postdoctorales en physique théorique à Montréal et à Paris. Il est actuellement chercheur au Centre de recherche en mathématiques de l’Université de Montréal et professeur de physique au Cégep Édouard-Monpetit de Montréal. Il a également enseigné la mécanique quantique et la relativité au Département de physique de l’Université de Montréal et à l’École polytechnique.

L’illusion du temps

Projet final réalisé dans le cadre de mon baccalauréat en art et science de l’animation à l’Université Laval.

Ce court métrage d’animation graphique illustre et simplifie les principaux effets de la vitesse et de la matière sur l’espace et le temps.

Documenté et écrit par moi-même, le scénario fut révisé et approuvé par Serge Pineault Ph.D. , professeur du département de physique, de génie physique et d’optique de l’Université Laval.

Ce projet a gagné le prix dans la catégorie Animation Graphique au Gala Basa 2015.

Matière à contredire : Essai de philo-physique

paris-geral-thinkstock-178626933

A la fin de sa vie, Einstein reconnut que, sans la lecture des grands penseurs, notamment Hume, Kant, Schopenhauer ou encore Mach, il n’aurait pas eu la force intellectuelle de contester la conception classique de la temporalité, et ne serait sans doute pas parvenu à élaborer en 1905 sa théorie de la relativité restreinte : c’est chez eux qu’il trouva certains des arguments critiques qui lui permirent d’abandonner l’idée d’un temps absolu et universel.

*

Dans les mouvements des corps gravitant ensemble, il n’y a rien qui puisse être appelé une cause, et il n’y a rien qui puisse être appelé un effet : il y a là simplement une formule qui permet de calculer la configuration du système à n’importe quel instant.

*

-Combien d’enfants avez-vous, Madame ? Demande le prêtre.

-Nous avons quatre paires de jumeaux, mon Père.

-Vous faites donc toujours de jumeaux ?

-Oh non, mon Père, mon mari et moi, parfois, nous ne faisons pas d’enfant du tout !

*

Il ne s’agira pas, bien sûr, de prôner une improbable fusion de la physique et de la philosophie qui conduirait à regrouper leurs épreuves aux examens (« Déterminez l’équation du mouvement d’un astéroïde de masse m en tenant compte de l’insoutenable légèreté de l’être », « La théorie de la relativité générale d’Albert Einstein signe-t-elle dialectiquement la mort de Dieu ? », « Selon vous, la formule E=mc² démontre-t-elle qu’une volonté de puissance se cache derrière tout désir de connaissance ? »).

Étienne Klein dans Matière à contredire : Essai de philo-physique

Une pièce musicale de Ludovico Einaudi – Divenire (Devenir)

Y a-t-il un grand architecte dans l’univers?

 ImAGE soleil nombres

Tout d’abord, il est rapidement apparu que l’Univers était une création très récente ou bien que l’Homme n’avait existé que pendant une très faible fraction de l’histoire cosmique. En effet, au vu de l’accroissement foudroyant des connaissances et des techniques dont dispose la race humaine, eût-elle existé depuis des millions d’années que sa maîtrise dans ce domaine devrait être à ce jour bien supérieure.

*

Nous ne vivons chacun que pendant un bref laps de temps au cours duquel nous ne visitons qu’une infime partie de l’Univers. Mais la curiosité, qui est le propre de l’homme, nous pousse à sans cesse nous interroger, en quête permanente de réponses.

*

Des fluctuations quantiques conduisent à la création d’univers minuscules à partir de rien. Un petit nombre d’entre eux atteignent une taille critique puis se dilatent de façon inflationniste, formant alors galaxies, étoiles et, en définitive, des êtres semblables à nous.

*

Si les extraterrestres nous rendent visite un jour, je pense que le résultat sera semblable à ce qui s’est produit quand Christophe Colomb a débarqué en Amérique, un résultat pas vraiment positif pour les Indiens…

Stephen Hawking dans Y a-t-il un grand architecte dans l’univers ?

Une pièce musicale de Ludovico Einaudi – Life