À l’impossible, tout comme le possible, nul n’est tenu   Leave a comment

PourquoiPas

Oubliez l’impossible, ce n’est qu’une fiction de l’esprit, un tumulte qui vise à te faire basculer vers le crépuscule de ta vie.  Il n’y a pas plus d’impossibles que de mort avant le temps.

Oubliez le possible, ce n’est qu’une autre fiction de l’esprit, l’expression d’une hésitation avant d’être, avant de vivre réellement.

Celui qui veut s’imposer l’impossible découvrira tôt ou tard qu’il s’imposera aussi le possible en se disant qu’il était déjà là.

C’est en ouvrant les paupières que nous sortons de notre opacité muette. Un simple mouvement de ceux-ci et la lumière devient visible. Puis, une réelle captation de l’esprit par l’attention, et le grand A de l’Artisan de la vie agit pour ouvrir le silence à l’immensité intérieure de l’énergie, de la force créatrice.  La confiance alors prend forme et tout se réalise pas à pas. Pourquoi chercher le génie dans une lampe, quand un peu de lumière peut animer notre propre génie?

À l’impossible, tout comme le possible, nul n’est tenu, pour qui a le génie du présent.

Une chanson de ZAZ – Je veux

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – (Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci: dandanjean.wordpress.com)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :