Pleurer… comme toi   1 comment

compassion11.jpg

Je sais que nous avons chacun en nous une force, celle qui nous permet d’agir, de choisir, de servir, d’aimer et d’accomplir beaucoup de bien. Mais je sais aussi que nous avons la possibilité d’une faille à nos défenses qui fait que les émotions qui soutiennent cette force explosent et expriment une dimension cachée de nous.

Récemment, j’ai parlé à une personne de pouvoir. Cette personne représentante de l’autorité et de la direction exercée, qui paraissait toujours en contrôle et solide comme le roc a pleurée. Un flot de larmes, une tristesse infinie se sont exprimés. J’étais là, les bras pendant, voyant la faille de l’armure de protection de cet être s’ouvrir, me voyant impuissant devant tant d’expression d’intimité et tout juste capable d’exprimer un simple réconfort.

Dans mon esprit, l’image de la personne forte s’effaçait pour laisser toute la place à l’humain qui essai, à l’humain qui s’est tellement investi dans ce qu’il faisait que nous en avons oublié sa dimension fragile. Nous sommes tous fragiles.

Et, à cet instant précis, nous avons été reliés par cette dimension fragile qui nous habite, en tout respect. J’ai ressenti la place de l’accueil, de l’écoute et de la compassion.

J’ai vu par des pleurs qu’il a toujours un possible pour changer le monde. La ville entière m’a semblé plus attentionnée, plus habitable, moins indifférente. Un pouvoir différent régnait. Il semblait croître de l’intérieur.

À travers cet événement, cet instant partagé, les pleurs n’ont pas affaibli l’image de cette personne notable, mais établissent la mesure humaine qui se cache derrière nos échanges au cœur de cette société. Les failles que nous portons mènent à nos cœurs. Chaque être qui cherche à faire la différence est comme toi…. mais, à des places différentes.

Une chanson De Jean-Jacques Goldman accompagné de Francis Cabrel – Comme toi

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

Une réponse à “Pleurer… comme toi

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Merci pour ce touchant témoignage, lequel nous redonne confiance dans le sentiment de doute que quelqu’un peut vivre lorsqu’il s’agit de décider pour les autres. On n’est bien loin de la machine qui ne se remet jamais en question… Heureusement, il y a de l’espoir!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :