S’éviter ou se rencontrer   Leave a comment

0

Le piège de l’évitement fait en sorte que nous sommes parfois prêt à faire n’importe quoi, peu importe l’absurdité, afin d’éviter de faire face à notre âme. La fuite nous oblige à nous déguiser de normalité.

Cela nous amène à vivre ce dont les fuyards ont convenu, aimer quelqu’un qui nous ressemble, de notre appartenance, de notre âge, de notre couleur, de notre parti, et, à s’accrocher puis à se fabriquer un semblant d’amour. Nous négocions ce que nous céderons à l’autre, ce que nous lui prendrons, et viendra un simulacre de partage et de la danse au quotidien ou une certaine distance prend toute son importance. Vous savez, ce type d’amour qui se conçoit de façon contractuelle et qui fait en sorte que même dans un musée, là où la créativité et la beauté rayonne et devrait inspirer, rien ne se partage.

Lorsque nous rencontrons une personne qui sème l’embrasement en soi juste par un regard, déjà nous abordons une dimension de vie différente.

En plus, lorsque nous ne voulons pas changer pour elle, ni lui demander de changer, alors, c’est que deux âmes se touchent. Elles ne désirent que de vivre ce lien, de partager ce contact, sans rien d’autre, juste être présentes librement.

Un peu comme un œuvre d’art dans une galerie, nous sommes subjugués, nous sommes embrasés et nous sommes sereins de savoir où là retrouver.

Dans un vrai contact, les bras servent à éteindre et à communiquer la joie de la rencontre, ils ne servent pas à retenir.

Aimer pleinement, consciemment, par l’ouverture du cœur et non par calcul de la pensée implique d’accepter l’autre dans son parcours de vie et de s’accepter comme nous sommes.

Cela implique d’accepter et de reconnaitre les expériences, même douloureuses, qui nous ont forgées et de ne pas les dénigrer. Cela demande aussi du courage d’affronter, ne plus fuir, et jouer des rôles.

Ce genre d’amour demande de l’entraînement régulier afin de toujours revisiter son système de valeurs pour que nous gardions un regard attentif, libre et respectueux sur la vie et les événements.

Une chanson de CarlosSantana et Dave Matthews – Love of My Life

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :