Le rêve du papillon   Leave a comment

ImAge mains papillons

 

Ce monde est mon horizon familier. J’y vois la vie se dérouler, et je me sens parfois comme ce passager assis en sens inverse de la propulsion et qui voit se défiler les rues, les intersections, le paysage qu’il traverse.

Je ne me connais pas vraiment. Il en est de même pour tout ce qui m’entoure, je sais comment les choses fonctionnent, mais je ne les connais pas réellement.

Sans être un chercheur, j’essaie de comprendre, j’essaie de dépasser les a priori et les illusions.

Le moment est venu d’observer et de comprendre, d’acquérir une connaissance directe et applicable à ma condition. Ma responsabilité, tel un ver qui devient papillon, c’est de franchir ce seuil, de passer cette frontière qui m’empêche de voir le déploiement de l’espace.

Après l’avoir franchi, c’est la découverte par l’écoute, et pas à pas, les conditions dans lesquelles cette transformation apparaît se déploient telles des ailes et l’action que j’exerce crée mon envol. Il est toujours temps de s’acclimater au vol du papillon.

Et, par l’effet papillon, découvrir l’interdépendance.

Une chanson de Thomas Fersen – Les Papillons

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :