Le poids d’une femme   Leave a comment

Les deux moines et la jeune femme est un classique dans les contes Zen, il nous révèle sous l’image du poids d’une femme, l’emprise du désir et de la croyance absurde que le respect des règles va nous prémunir de tout.

Un esprit libre peut trangesser les règles pour aider.

Un esprit prisonnier du désir a besoin de règles pour s’aider.

Publié 21 juin 2017 par dandanjean dans conte, Santé et bien-être

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :