L’univers d’Olivier Föllmi   2 comments

Tibet Drapeaux de prière

Olivier Föllmi est un photographe dont le parcours est assez inusité.  Il parcourt le monde depuis près de 40 ans.

À 17 ans, il a obtenu une bourse lui permettant de partir à la découverte de l’Afghanistan. Puis, il a mis le pied en Asie pour la première fois à 18 ans. Il s’est envolé avec des amis pour l’Afghanistan pour faire des ascensions. Amoureux des hauts sommets, il a voulu faire le tour du monde, mais il est littéralement tombé en amour avec l’Himalaya, avec ses gens, avec leur culture.

Au début des années 80, il est devenu guide de trekking en montagne. Il s’est marié en 1984 à Danielle Föllmi, une médecin originaire de la Suisse avec qui il a adopté 2 enfants zanskaris Tenzin Motup et Tenzin Diskit et 2 enfants tibétains Yvan Tharpa Tséring et Leonore Pema Yangdon. Jusqu’en 1986, il voyage travers l’Asie et son pays d’adoption le Zanskar. Le couple met sur pied l’association HOPE (Himalayan Organisation for People and Education), au service de l’éducation dans l’Himalaya.  Les œuvrent qu’ils produisent relatent les expéditions en terres lointaines, asiatiques ou non, dans des livres illustrés et est sollicité par des médias prestigieux.  Olivier Föllmi reçoit le Prix de la Presse en 1991 et ses photographies font l’objet d’expositions dans le monde entier.

Puis, entre 2003 et 2009, Olivier Föllmi et sa compagne ont parcouru le monde afin d’illustrer de grandes traditions, de grandes vérités. De ces aventures, est né le projet Sagesses de l’humanité composé de sept livres de 365 pensées publiés à plus d’un million et demi d’exemplaires et traduits en plusieurs langues.

En 2013, ils créent l’Association Olivier Föllmi dont la mission est de soutenir le développement de projets humanitaires qui lui sont chers, et elle soutient les projets artistiques d’Olivier Föllmi ainsi que leurs diffusions, en se chargeant de mettre en valeur ses œuvres et d’assurer son patrimoine dans la durée.

Danielle, Olivier Föllmi racontent leurs années de vie himalayenne de 1982 à 2008 dans le film documentaire Follmis’ Destiny.

Je vous invite à parcourir leurs œuvres et à encourager leurs initiatives.

Pour terminer, une réalisation de Lionnel Charlet filmant Olivier Föllmi en compagnie de son assistant Ang Norbu Sherpa, réalisée pour l’émission Zig Zag Café avec Jean-Philippe Rapp pour la Télévision Suisse Romande en 1998.

Publié 22 juillet 2017 par dandanjean dans Pauses lectures, Réflexions trouvées à partager, Voyages et errances

Tag(s) associé(s) : , , ,

2 réponses à “L’univers d’Olivier Föllmi

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Quelle belle personne! Merci d’avoir partagé!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :