Par delà des réponses toutes faites   1 comment

Voir autrement

Il était une fois un petit humain qui aimait poser des réponses, et lorsqu’une personne lui parlait, il avait toujours une réponse toute prête pour argumenter. En le regardant, on avait l’impression qu’il n’écoutait pas vraiment ce que l’autre avait à dire, et qu’il préparait toujours sa bonne réponse.

Un jour, il prit conscience que malgré le fait qu’il avait toujours une réponse à proposer, il en était las. Trouver une réponse lui semblait maintenant trop facile. Alors, il décida de relever un nouveau défi.

Il alla voir une femme du quartier qui malgré sa jeunesse avait développé aux yeux de beaucoup de personnes une grande sagesse.

Il lui demanda comment il pourrait mieux répondre aux gens. Il eu de la difficulté à ne pas proposer des réponses, mais il se prêta tout de même à l’exercice.

Elle lui parla dans un premier temps de l’importance de bien mastiquer en mangeant et l’invita même à le faire en dehors des repas.

Irrité, il lui redemanda comment il pourrait mieux répondre aux gens. Il avait de la difficulté à ne pas en dire plus.

Elle lui répondit que demain probablement le temps allait changer et qu’il devrait songer à emporter un paramouille.

 Il s’écria que ce n’est qu’au Québec que l’expression mouiller est utilisée pour exprimer une pluie pas trop abondante et que de toute façon, on dit , parapluie et non paramouille.

Puis, irrité, il se leva. Il s’en alla en lui disant qu’elle n’était d’aucune aide, qu’elle ne comprenait rien.

Elle se mit alors à rire de bon cœur, et elle lui demanda à qui sert une question. Il s’arrêta net, il était bouche bée.

Elle répondit: Peut-être que nous devrions apprendre à explorer et expérimenter les questions que la vie nous offre et se laisser apprivoiser par l’émerveillement de ces horizons possibles à découvrir, au lieu de nous emprisonner avec notre peur dans des réponses toutes faites. Une question est une opportunité de créativité.

Ciel, il oublia alors le parapluie.

Le lendemain, lorsqu’il mouilla, il regarda le ciel en riant, détendu, trempé jusqu’aux os et émerveillé par cette nouvelle sensation.

Une chanson de Daniel Bélanger – Le parapluie

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Une réponse à “Par delà des réponses toutes faites

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Pingback: Par delà des réponses toutes faites — Dandanjean – musnadjia423wordpress

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :