Avoir été rêvé   Leave a comment

Le temps

L’enfer, c’est les autres » professait Jean-Paul Sartre. Mais le paradis aussi…

Il y a deux sortes d’autres : les geôliers et les libérateurs.

Les geôliers vous enferment, vous dévitalisent, vous réduisent à une impuissance semblable à la leur, gangrènent votre vie d’un avant-goût de mort.

Les libérateurs vous rendent à l’univers, à la joie, à la vigueur active, à l’accomplissement.

Le suprême soutien d’un enfant, c’est d’avoir été rêvé : rêvé avant de voir le jour, rêvé pendant ses premières années, rêvé ensuite.

E-E Schmitt dans Plus tard, je serai un enfant

Une chanson de Jacques Brel – La quête

 

Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d’une possible fièvre
Partir où personne ne part
Aimer jusqu’à la déchirure
Aimer, même trop, même mal,
Tenter, sans force et sans armure,
D’atteindre l’inaccessible étoile
Telle est ma quête,
Suivre l’étoile
Peu m’importent mes chances
Peu m’importe le temps
Ou ma désespérance
Et puis lutter toujours
Sans questions ni repos
Se damner
Pour l’or d’un mot d’amour
Je ne sais si je serai ce héros
Mais mon cœur serait tranquille
Et les villes s’éclabousseraient de bleu
Parce qu’un malheureux
Brûle encore, bien qu’ayant tout brûlé
Brûle encore, même trop, même mal
Pour atteindre à s’en écarteler
Pour atteindre l’inaccessible étoile.

Publié 3 novembre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :