Du désir à la colère   1 comment

Des hommes pareils

Lorsque nous regardons une personne autour de nous se mettre en colère, que ce soit un adulte ou un enfant, ce qui frappe avant tout c’est cette explosion de mots, l’intonation et les gestes.

Mais lorsque nous prenons le temps d’observer, cette colère qui peut être d’intensité variable, elle est invariablement proportionnelle au désir qu’elle porte.

La personne désirait quelque chose (un bien, une attention, de la nourriture, de l’estime, avoir raison, etc.) et devant le blocage, doit réprimer ce désir. Et la colère s’enflamme et le feu sera d’autant plus grand si le désir est intense.

Et pour une personne en colère, cesser d’arrêter tout d’un coup est un effort quasi surhumain. La personne a l’impression que tout doit sortir sinon elle sera consumée par le feu de la colère.

La racine de la colère est le pouvoir du désir. Une fois bloqué, s’élèvent alors la frustration puis la colère.

Adopter une approche de la vie où nous apprenons à accepter les choses telles qu’elles sont, à relativiser l’importance de nos désirs et leurs impacts sur notre survie est un pas vers une plus grande paix. Les personnes qui marchent sur ce chemin paisible ont appris à rire d’eux-mêmes, à rire, à user d’humour.

Nous oublions souvent la perspective qu’avec 7 milliards de personnes sur notre planète. Notre terre est vaste; et chacun essaie d’arriver à quelque chose. Avec un peu de recul, il est plus que prévisible que parfois les personnes interfèrent entre eux. Souvent, non pas parce qu’elles le voulaient, mais la situation par les effets d’interdépendance a amené cette conjoncture.

Savoir utiliser le sens de l’humour et développer une approche positive de la vie avec son côté ludique permet de lâcher-prise au regard de certains désirs afin de vivre de plus beaux épisodes de bonheur.

Une chanson de Jim et Bertrand – Il me fait du bien

Il me fait du bien de parcourir pays fredonnant chansons, fragiles messagères

Il me fait plaisir de chanter des mots, sincères sentiments, provenances du cœur

Il me fait du bien d’entendre un silence par vous exprimé, attentif et calme

Il me fait plaisir de donner musique à qui peut percevoir ce que j’ai à offrir

Il me fait du bien de chercher mélodie dans des consonances d’ici ou d’ailleurs

Il me fait plaisir de toucher vos âmes si vos convenances sont telles qu’elles en vibrent

Il me fait du bien de vous rencontrer, d’échanger mes dires contre acquiescements peut–être

Il me fait plaisir d’alléger vos dires puisse ma chanson vous faire du bien

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

Publié 3 novembre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Une réponse à “Du désir à la colère

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Pingback: Du désir à la colère — Dandanjean – musnadjia423wordpress

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :