Le passage dans le désert   Leave a comment

maroc-desert-1

En marchant dans le désert, je me suis perdu dans le mirage de mes attentes, et j’ai eu peur de mourir.

Toutefois, à force de pas, d’errance, d’empressement de n’aller nulle part, j’ai compris que chaque grain de sable que je perçois est l’espace du temps que je foule de ma marche.

Et devant cette immensité infinie, j’ai découvert que l’oasis qui nous protège n’est qu’une escale. Le désert devient moins aride pour celui qui est sans attachement permanent. En nomade sédentaire, la rencontre et le renoncement deviennent deux mouvements de la vie, comme l’inspiration et l’expiration.

Le passage humain est transitoire dans ce désert, et en même temps, au cœur de cette intarissable démonstration de force, la joie et la souffrance, la naissance et la mort passent et s’envolent au loin comme lambeaux de vêtements laissant nos âmes dévoilées retourner à la source de vie.

 

Une chanson de Sting interprétée avec Cheb Mami – Desert rose

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/244817.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

 

Publié 2 mars 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :